Le cadre de réflexion CARL

Le cadre de réflexion CARL vous guide à travers le contexte, l’action, les résultats et l’apprentissage.

Aperçu du cadre de réflexion CARL

Le modèle du cadre de réflexion CARL est adapté d’une technique d’entretien d’embauche où vous structurez chacune de vos réponses en fonction des différents aspects du modèle. Étant donné la nature réflexive de répondre avec succès à de nombreuses questions d’entretien d’embauche, le modèle du Le cadre de réflexion CARL peut facilement être utilisé en général pour guider votre processus de réflexion sur les expériences. CARL signifie :

  1. Contexte : Décrivez brièvement le contexte de votre expérience
  2. Action : Expliquez les actions que vous avez entreprises
  3. Résultats : expliquez ce qui s’est passé à la suite de vos actions
  4. Lumière : Identifiez ce que vous avez appris

Une chose dont il faut être conscient avec ce modèle  est qu’il est possible de travailler à travers les étapes tout en décrivant uniquement à chaque niveau. Assurez-vous de vous arrêter et de vous demander comment et pourquoi les choses se sont produites – cela vous aidera à passer des descriptions aux réflexions.

Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur le modèle – chaque étape reçoit une description plus complète, des questions directrices à vous poser et quelques exemples de ce à quoi cela pourrait ressembler dans une réflexion.

Ceci n’est qu’un modèle de réflexion. Testez-le et voyez comment cela fonctionne pour vous. Si vous trouvez que seules quelques-unes des questions sont utiles, concentrez-vous sur celles-ci. Si vous réfléchissez à chaque domaine, vous êtes susceptible de vous engager de manière plus critique dans votre expérience d’apprentissage.

Vous pouvez également profiter de :
Réflexion Naikan : l'art japonais de l'introspection et de la gratitude

Le modèle du cadre de réflexion CARL

Le modèle du cadre de réflexion CARL, contrairement à bon nombre d’autres modèles de réflexion, ne nécessite pas explicitement d’autres actions planifiées. Ce n’est pas essentiel pour la réflexion, car l’identification de nouveaux apprentissages est un processus extrêmement précieux et, dans de nombreux cas, affectera la pratique en soi. Le modèle est fréquemment vu dans les entretiens sans l’étape d’« apprentissage », mais il est important d’inclure cette étape dans la réflexion car elle vous permet d’extraire de manière critique des connaissances et d’apprendre de la situation.

Un défi potentiel lié à l’utilisation de ce modèle est qu’il vous encourage à décrire tout au long – c’est-à-dire à décrire le contexte, les actions et les résultats et à ne penser qu’aux implications dans l’apprentissage. Bien qu’il puisse y avoir des avantages à décrire uniquement, car cela peut vous faire prendre conscience des conséquences de vos actions, décrire n’est pas la même chose qu’être critique. Pour vous assurer que vous restez réfléchi tout au long, continuez à vous poser la question pourquoi – « pourquoi ai-je fait ce que j’ai fait ? », etc.

Pour d’autres modèles, il y a un endroit naturel où vous introduisez et réfléchissez à la littérature théorique pertinente. Dans ce modèle, chaque étape peut bénéficier de la littérature, car elle peut aider à expliquer vos motivations, par exemple dans les actions, vous voudrez peut-être utiliser une théorie particulière pour expliquer pourquoi vous avez choisi une action spécifique plutôt qu’une autre.

Un certain nombre de questions utiles sont décrites ci-dessous pour chacune des sections. Vous n’êtes pas obligé de répondre à toutes, mais ils peuvent vous guider vers le type de choses qu’il est logique d’inclure dans cette section. Vous pourriez avoir d’autres questions qui fonctionnent mieux pour vous.

Vous pouvez également profiter de :
La respiration en boîte : comment la faire, avantages et conseils

 

1- L’étape 1 du cadre de réflexion CARL: Le Contexte

Ici, vous définirez le contexte pour vous-même ou pour le lecteur. Décrivez ce qui est essentiel pour comprendre la situation.

Questions utiles :

  • Quel était le contexte de la situation ?
  • Quelle était la situation ?
  • Où était-il?
  • Qui était là?
  • Qu’est-ce que j’espère accomplir ?

Selon que vous présentez la réflexion, par exemple sous la forme d’une réponse à un entretien, ou que vous utilisez le modèle comme cadre utile pour votre propre processus de réflexion, vous souhaiterez peut-être adapter votre niveau d’approfondissement. Si vous le faites pour vous-même, il peut être très utile de comprendre un contexte complet, alors que lorsque vous le présentez à d’autres, vous souhaiterez peut-être n’en inclure que suffisamment pour que le public comprenne le contexte.

2- L’étape 2 du cadre de réflexion CARL: L’Action

Ici, vous pouvez décrire quelles ont été vos actions par rapport au contexte spécifié ci-dessus. Pour s’engager de manière critique dans la réflexion, il est important non seulement de décrire vos actions, mais de réfléchir à la raison pour laquelle vous avez fait ces actions et pas à autre chose.

Questions utiles :

  • Qu’est-ce que j’ai fait?
  • Que s’est-il passé d’autre (autres actions) ?
  • Pourquoi ai-je choisi cette action ?
  • Quelles autres actions aurais-je pu choisir ? (ne vous donnant pas nécessairement le même résultat)

3- L’étape 3 du cadre de réflexion CARL: Les Résultats

Ici, vous pouvez discuter des résultats qui sont venus de vos actions et quelles sont les implications des résultats.

Questions utiles :

  • Ai-je accompli ce que je voulais ?
  • Mes actions ont-elles accompli ce que je voulais de la manière à laquelle je m’attendais ?
  • Quelles sont les implications de mes actions sur moi-même/les autres/les situations similaires à l’avenir ?
  • Des actions différentes auraient-elles pu me donner le même résultat ?
  • Existe-t-il un moyen d’améliorer mes résultats ou mes actions ?
Vous pouvez également profiter de :
Le journal de Benjamin Franklin: un chemin vers une meilleure vie

4- L’étape 4 du cadre de réflexion CARL: La Lumière

Ici, vous avez la possibilité de conclure en utilisant les informations tirées des trois sections ci-dessus. Bien que cela ne soit pas explicitement suggéré par le modèle, si vous souhaitez inclure un plan d’action, c’est un endroit naturel pour le faire.

Questions utiles :

  • Qu’ai-je appris de l’expérience ?
  • Est-ce que je referais la même chose ou est-ce que je changerais quelque chose ?
  • Que dois-je faire la prochaine fois que je suis dans une expérience similaire ?
  • Dois-je changer quelque chose dans ma façon de faire ? Quoi?

Prochain article: Le questionnement Socratique: 30 questions puissantes à se poser.

Adopté de

Le modèle CAR des techniques d’entretien, BlueSteps (2011) CAR interview Technique.

error: