Nous sommes responsables de nos croyances

par | 5 Mai 2024

Quelles sont vos croyances?

Je suis trop jeune, trop vieux, je suis tros gros, trop mince. Pas assez beau. je n’y arriverais jamais. Je suis vraiment malchanceux. … Ca vous semble familier?

Les  « styles de pensée inutiles » sont des moyens par lesquels nos pensées peuvent devenir biaisées. En tant qu’êtres conscients, nous interprétons toujours le monde qui nous entoure, essayant de donner un sens à ce qui se passe. Parfois, notre cerveau prend des « raccourcis » et génère des résultats qui ne sont pas tout à fait exacts. Différents raccourcis de la pensée entraînent différents types d’erreurs apples aussi « biais » ou « distorsions » dans notre pensée. Mais tout cela commence par les croyances que parfois inconsciemment, nous avons accepté.

« Je ne veux pas être à la merci de mes émotions. Je veux les utiliser, les apprécier et les dominer. »
–Oscar Wilde

Pourquoi pensons-nous de manière inutile: l’impact de nos croyances

Nos croyances sont la fondation de nos pensées automatiques.

 

Les 3 niveaux de cognition - 1080 pixels - 1920 pixels

Les pensées automatiques sont les patrons de nos vies. de façon inconsciente, c’est elles qui dirigent nos choix et nos actions les qualifie de « globales, rigides et sur-généralisées » . Les pensées automatiques sont spécifiques à la situation dans laquelle elles sont générées.

Nous ne pouvons pas agir sur les penses automatiques mais nous pouvons agir en amont, au niveau des croyances fondamentales. C’est pour cela qu’il est important pour chacun de nous d’établir par écrit son MANIFESTO: « Ce que je crois », dans chaque domaine de la vie.

[ss_click_to_tweet tweet= »Nous ne pouvons pas agir sur les pensées automatiques mais nous pouvons agir en amont, au niveau des croyances fondamentales. C’est pour cela qu’il est important pour chacun de nous d’établir son propre MANIFESTO. » content= »Nous ne pouvons pas agir sur les pensées automatiques mais nous pouvons agir en amont, au niveau des croyances fondamentales. C’est pour cela qu’il est important pour chacun de nous d’établir son propre MANIFESTO. » style= »default »]

Les hypothèses, les attitudes et les règles constituent un niveau intermédiaire de croyance qui se développe au fur et à mesure que l’individu essaie de donner un sens au monde qui l’entoure.

Les types particuliers de pensées automatiques auxquelles nous sommes sujets sont le résultat des croyances centrales et intermédiaires que nous détenons. Ou pour le dire autrement : si nos pensées automatiques sont biaisées, alors ces biais sont motivés par nos croyances et nos hypothèses.

Vous pouvez considérer les pensées automatiques comme les plantes qui poussent : les plantes qui poussent dépendent du type de sol que nous leur donnons. Et ce sol, ce sont nos croyances.

 

 

Vous pouvez également profiter de :
Changez d'état d'esprit : 7 secrets pour pratiquer l'optimisme
error: