Écrire votre biographie rend votre vie plus heureuse

par | Juin 12, 2023

Pourquoi le fait d’écrire votre biographie a un effet si profond sur les gens ? Nous avons examiné certaines des dernières recherches et trouvé plusieurs moyens importants par lesquels le processus de rédaction d’une biographie favorise le bonheur personnel et le bien-être général.

L’autobiographie: un exercice de conscience de soi et d’autoréflexion

Se connaître soi-même est le commencement de toute sagesse » – Aristote.

Si vous posez la question « qui veut être heureux ? ». Vous obtiendrez la réponse : « Tout le monde veut être heureux ». Pour être « heureux », il est important de comprendre ce qui vous rend malheureux et de voir comment y remédier.

Il est également essentiel de comprendre ce qui vous rend heureux et épanoui ? Quels sont vos forces et faiblesses? Et quelles sont vos principales sources de stress, de défis et de problèmes, etc. ?

La conscience de soi et l’autoréflexion sont essentielles à ce processus. Au fil du temps, ils vous aideront à identifier ce qui vous aide et ce qui ne vous aide pas à vous sentir heureux et à atteindre vos objectifs. Ils vous aideront à voir les différents schémas de votre pensée – à la fois les plus ingénieux et les moins constructifs.

Écrire votre biographie est l’exercice ultime de conscience de soi et d’autoréflexion. Pour écrire sur votre vie, vous ne pensez pas seulement au travail d’une journée, mais à votre vie dans son ensemble.

Le processus de réflexion implique non seulement d’examiner les événements, mais aussi de trouver des liens entre eux et d’en tirer des leçons précieuses.

L’honnêteté qu’impose l’autobiographie est rédemptrice

L’honnêteté de soi et l’autoréflexion sont essentielles à la «prise de conscience». Pendant une grande partie de la vie, l’introspection peut ne pas être productive, si vous êtes trop dur avec vous-même, ou si vous dissimulez vos erreurs. Beaucoup de personnes ont cette tendance. Être trop dur avec vous-même signifie que vous n’apprendrez pas la leçon. La peur et la culpabilité peuvent facilement prendre le dessus et bloquer l’apprentissage. « Passer sous silence » les choses empêche également une prise de conscience significative et, par conséquent, la croissance. La méthodologie narrative de l’autobiographie sépare l’auteur de ses problèmes, lui permettant ainsi d’avoir la libeté et l’honnêteté d’extérioriser ses problèmes plutôt que de les intérioriser.

Prendre du recul favorise des relations saines

Rédiger sa biographie implique de se poser une série de questions sur sa propre vie, vous incitant à tout vous rappeler, d’un incident amusant à l’école primaire au jour de leur mariage. C’est aussi se poser des questions d’approfondissement pour aller au cœur des souvenirs : Comment me suis-je senti ? Qu’est-ce que cette personne signifiait dans ma vie ? Pourquoi ce moment se démarque-t-il de tous les autres ?

Le vrai travail d’écriture d’un mémoire est de réfléchir et de mettre les événements de la vie non seulement en ordre, mais en perspective. Pour ce faire, les psychanalystes recommandent un processus de mentalisation, dans lequel vous travaillez pour comprendre vos émotions sur un plan intellectuel. Grâce à ce processus, vous apprenez à comprendre pourquoi les gens se comportent comme ils le font et comment ils se sont sentis à ce moment-là – mais ce genre de sagesse n’est possible que lorsque vous regardez un événement du point de vue d’un étranger.

C’est exactement ce qui se passe lorsque vous rédigez votre biographie en respectant la méthodologie narrative qui sépare l’auteur de ses problèmes, lui permettant ainsi d’avoir la libeté et l’honnêteté d’extérioriser ses problèmes plutôt que de les intérioriser. . Ecrire ainsi sur votre passé vous aide à comprendre les événements et les relations dans leur contexte, ce qui conduit à des liens interpersonnels plus forts avec les protagonistes de votre passé, à une fermeture indispensable et à un plus grand bonheur général.

La nostalgie augmente le bonheur

Alors que réfléchir sur le passé peut être une activité intellectuelle, la nostalgie est une activité émotionnelle. La mémoire consiste à rappeler les faits d’un événement passé; la nostalgie consiste à se rappeler comment on se sentait là-bas. Une étude de 2013 publiée dans le Personality and Social Psychology Bulletin a révélé que la nostalgie conduisait les gens à se sentir plus optimistes quant à l’avenir. La nostalgie est également liée à une plus grande estime de soi, au bonheur et à un sentiment de proximité avec les êtres chers.

Selon une étude publiée en 2008 dans le Journal of Experimental Social Psychology, la nostalgie a également le pouvoir d’aider les gens à se sentir plus en sécurité face à leur propre mortalité en rendant la vie plus significative et en réduisant le nombre de pensées sur la mort – un cadeau incroyable à mesure que nous vieillissons.

L’aubiographie aide à récupérer le « soi »

Écrire nos pensées, nos sentiments et nos actions dans une autobiographie nous permet de façonner et de maintenir notre sens de soi et de solidifier notre identité. Cela nous aide à réfléchir sur nos expériences et à découvrir notre moi authentique.

Rédiger une autoiographie peut vous donner une chance de créer et de réfléchir au récit de votre vie, avec tous les choix que vous avez faits et les souvenirs qui font de vous ce que vous êtes aujourd’hui. En un mot, les bienfaits de l’autobiographie sur la récupération sont « cathartiques ».

La gratitude crée une boucle de rétroaction positive

Le processus de réflexion et les sentiments de nostalgie qui découlent de la rédaction de votre biographie ont un autre avantage clé : ils conduisent à des sentiments de profonde gratitude pour toutes les choses que vous avez vécues et les personnes que vous avez rencontrées en cours de route. Et la gratitude, ont découvert les chercheurs, est un élément clé du bonheur humain.

Les chercheurs ont découvert que la pratique de la gratitude, c’est-à-dire le fait de ressentir et d’exprimer sa gratitude pour les bonnes choses de votre vie, a aidé les gens à remplacer les émotions négatives par des émotions plus positives. Il a également été démontré que la gratitude augmente le sentiment de bien-être et l’estime de soi. Fait intéressant, la gratitude peut également aider votre bonheur retrouvé à durer plus longtemps, car il réduit l’adaptation hédonique – le processus d’adaptation à la bonne fortune qui finit par vous rendre insatisfait de choses qui vous ont autrefois procuré de la joie.

La gratitude est le cadeau qui continue à donner. Réfléchir à la vie augmente la gratitude, et la gratitude augmente le bonheur. Lorsque vous êtes plus heureux, vous avez une capacité accrue d’émerveillement, ce qui vous amène à remarquer plus de raisons d’être reconnaissant, et ainsi de suite – une spirale ascendante de bons sentiments.

Partager votre histoire profite aux êtres chers

Si toutes les preuves sur le bonheur personnel ne suffisent pas à vous convaincre de partager l’histoire de votre vie, considérez ceci : les psychologues pensent que le partage des histoires de famille est essentiel pour enseigner aux enfants et aux petits-enfants des leçons de vie importantes. Des chercheurs de l’Université Emory ont découvert que 90% des adolescents peuvent répéter des histoires familiales même s’ils agissaient comme s’ils n’écoutaient pas, et les jeunes qui en savaient plus sur leurs histoires familiales éprouvaient moins d’anxiété et moins de problèmes de comportement.

Préserver l’histoire de votre vie ne vous apportera pas seulement du bonheur. Cela aidera également vos enfants et petits-enfants à comprendre l’importance des valeurs qui vous sont chères et favorisera un sentiment de connexion qui les mènera à un plus grand bonheur à l’avenir. La rédaction de vos mémoires a le pouvoir de transmettre votre gratitude et votre joie aux générations futures.

Et tout commence en mettant la plume sur papier aujourd’hui.

Un message à retenir

Comment racontez-vous votre histoire ? Quels sont les chapitres de votre vie ? Aimez-vous l’histoire que vous racontez ou préférez-vous changer votre histoire ? Ces questions et bien d’autres peuvent trouver une réponse dans votre autobiographie.

« Il n’y a pas de plus grande agonie que de porter une histoire inédite en soi. » – Maya Angelou

Si vous êtes une personne curieuse de l’autobiographie, j’espère que votre curiosité est piquée et que vous avez envie de vous y mettre.

Avez-vous écrit votre biographie? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? L’avez-vous trouvé utile ? Quelles techniques en particulier captent votre intérêt ?

Merci d’avoir lu et bonne narration !

Prochain article: Le pouvoir des histoires : déverrouiller les 19 meilleures techniques de thérapie narrative

Ressources: Writing Trough Life 

 

Références:

  • Bates, S. M. (2012, November 11). Check yo’ self: An exercise in self-reflection. Hello Giggles. Retrieved from https://hellogiggles.com/fashion/check-yo-self-an-exercise-in-self-reflection/
  • Cherry, K. (2016, June 14). What is introspection? Wundt’s experimental technique. Very Well. Retrieved from https://www.verywell.com/what-is-introspection-2795252
  • Dahl, M. (2017). Sometimes ‘introspection’ is you just making stuff up. Science of Us. Retrieved from http://nymag.com/scienceofus/2017/03/sometimes-introspection-is-you-just-making-stuff-up.html
  • Eurich, T. (2017). The right way to be introspective (yes, there’s a wrong way). TED. Retrieved from https://ideas.ted.com/the-right-way-to-be-introspective-yes-theres-a-wrong-way/
  • Holothink. (n.d.). The art of self-reflection – 5 exercises to find peace in your life. Holothink.org. Retrieved from https://holothink.org/the-art-of-self-reflection-%E2%80%93-5-exercises-to-find-peace-in-your-life/
  • Kos, B. (n.d.). Tools to help you with self-reflection. Agile Lean Life. Retrieved from https://agileleanlife.com/tools-to-help-you-with-self-reflection/
  • McLeod, S. (2008). Wilhelm WundtSimply Psychology. Retrieved from https://www.simplypsychology.org/wundt.html
  • Tartakovsky, M. (2014). 30 journaling prompts for self-reflection and self-discovery. Psych Central. Retrieved from https://psychcentral.com/blog/archives/2014/09/27/30-journaling-prompts-for-self-reflection-and-self-discovery/
  • William, D. K. (n.d.). 30 thought-provoking questions you should ask yourself every day. Lifehack. Retrieved from http://www.lifehack.org/articles/communication/30-thought-provoking-questions-you-should-ask-yourself-every-day.html
  • Wood, K. (2013). The lost art of introspection: Why you must master yourself. Expert Enough. Retrieved from http://expertenough.com/2990/the-lost-art-of-introspection-why-you-must-master-yourself
  • Woronko, M. (n.d.). The power of self-reflection: Ten questions you should ask yourself. Lifehack. Retrieved from http://www.lifehack.org/articles/communication/the-power-self-reflection-ten-questions-you-should-ask-yourself.html
  • About Narrative Therapy. (n.d.). Narrative Therapy Centre of Toronto. Retrieved from http://www.narrativetherapycentre.com/narrative.html
  • Bishop, W. H. (2011, May 16). Narrative therapy summary. Thoughts From a Therapist. Retrieved from http://www.thoughtsfromatherapist.com/2011/05/16/narrative-therapy-summary/
  • Dulwich Centre. (n.d.). What is narrative therapy? Dulwich Centre. Retrieved from http://dulwichcentre.com.au/what-is-narrative-therapy/
  • Freeman, J. (2013, June 5). Expressive arts workshop materials. Narrative Approaches. Retrieved from http://www.narrativeapproaches.com/expressive-arts-workshop-materials/
  • Michael White (1948-2008). (2015, July 24). GoodTherapy. Retrieved from http://www.goodtherapy.org/famous-psychologists/michael-white.html
  • Morgan, A. (2000). What is narrative therapy? An easy-to-read introduction. Adelaide, SA: Dulwich Centre Publications.
  • Narrative Therapy. (2017). Good Therapy. Retrieved from http://www.goodtherapy.org/learn-about-therapy/types/narrative-therapy
  • Standish, K. (2013, November 28). Introduction to narrative therapy [Slideshow]. Retrieved from https://www.slideshare.net/kevins299/lecture-8-narrative-therapy

 

Vous pouvez également profiter de :
La Méditation pour améliorer la prise de parole en public
error: