Biais cognitif: L’effet train en marche

Biais cognitif: L'effet train en marche - 190 pixels x 1080 pixels

L’effet du train en marche fait référence à la tendance qu’ont les gens à adopter un certain comportement, style ou attitude simplement parce que tout le monde le fait.

Plus il y a de personnes qui adoptent une tendance particulière, plus il est probable que d’autres personnes suivront également le mouvement.

Aperçu

L’effet de train en marche fait partie d’un groupe plus large de biais cognitifs ou d’erreurs de pensée qui influencent les jugements et les décisions que les gens prennent. Les biais cognitifs sont souvent conçus pour aider les gens à penser et à raisonner plus rapidement, mais ils introduisent souvent des erreurs de calcul et des erreurs.

Exemples

Voici quelques exemples de l’effet Bandwagon :

  1. Régimes : lorsqu’il semble que tout le monde adopte un certain régime à la mode, les gens deviennent plus susceptibles d’essayer le régime eux-mêmes.
  2. Élections : les gens sont plus susceptibles de voter pour le candidat qu’ils pensent être le gagnant.
    Mode : Beaucoup de gens commencent à porter un certain style de vêtements lorsqu’ils voient d’autres adopter les mêmes modes.
  3. Musique : à mesure que de plus en plus de personnes commencent à écouter une chanson ou un groupe musical en particulier, il devient plus probable que d’autres personnes l’écouteront également.
  4. Réseaux sociaux : À mesure qu’un nombre croissant de personnes commencent à utiliser certains sites Web de réseaux sociaux en ligne, d’autres personnes deviennent également plus susceptibles de commencer à utiliser ces sites. L’effet de train peut également influencer la façon dont les messages sont partagés ainsi que les interactions au sein des groupes en ligne.

Facteurs influents

Alors, pourquoi exactement l’effet de train se produit-il ? Les individus sont fortement influencés par la pression et les normes exercées par les groupes. Quand il semble que la majorité du groupe fait une certaine chose, ne pas faire cette chose devient de plus en plus difficile.

Vous pouvez également profiter de :
Le jeu intérieur du leadership: la formule du leadership intérieur™

Cette pression pour s’intégrer peut avoir un impact sur de nombreux aspects différents du comportement, de ce que les gens portent à ceux pour qui ils votent dans les courses politiques.

Certains des facteurs qui peuvent influencer l’effet de train en marche comprennent :

La pensée de groupe
L’effet de train en marche est essentiellement un type de pensée de groupe. Plus les gens adoptent une mode ou une tendance particulière, plus il devient probable que d’autres personnes « monteront dans le train en marche ». Quand il semble que tout le monde fait quelque chose, il y a une énorme pression pour se conformer, ce qui explique peut-être pourquoi les comportements en marche ont tendance à se former si facilement.

Un désir d’avoir raison
Les gens veulent avoir raison. Ils veulent faire partie de l’équipe gagnante. Une partie de la raison pour laquelle les gens se conforment est qu’ils se tournent vers d’autres personnes de leur groupe social pour obtenir des informations sur ce qui est juste ou acceptable. S’il semble que tout le monde fait quelque chose, alors les gens ont l’impression que c’est le bon chose à faire.

Un besoin d’être inclus
La peur de l’exclusion joue également un rôle dans l’effet train en marche. En général, les gens ne veulent pas être l’intrus, donc suivre ce que fait le reste du groupe est un moyen d’assurer l’inclusion et l’acceptation sociale.

Le besoin d’appartenance pousse les gens à adopter les normes et les attitudes de la majorité pour obtenir l’acceptation et l’approbation du groupe.

Vous pouvez également profiter de :
4 types de questions inspirantes pour recadrer le travail et la vie

Bien que l’effet d’entraînement puisse être très puissant et conduire à la formation facile de tendances, ces comportements ont également tendance à être quelque peu fragiles. Les gens sautent rapidement dans le train en marche, mais ils sautent aussi vite. C’est peut-être pourquoi les tendances ont tendance à être si éphémères.

Effets négatifs

L’impact de ces tendances en marche est souvent relativement inoffensif, comme dans la mode, la musique ou les modes de la culture pop. Parfois, ils peuvent être beaucoup plus dangereux. Lorsque certaines idées commencent à s’imposer, telles que des attitudes particulières à l’égard des problèmes de santé, les croyances en marche peuvent avoir des conséquences graves et dommageables.

Quelques exemples négatifs voire dangereux de l’effet train en marche :

Les personnes qui ont été influencées par le mouvement anti-vaccination, par exemple, sont devenues moins susceptibles d’obtenir des vaccinations infantiles de routine pour leurs enfants. Cet évitement à grande échelle des vaccinations a été lié à une récente épidémie de rougeole.
Les chercheurs ont découvert que lorsque les gens apprennent qu’un candidat particulier est en tête dans les sondages, ils sont plus susceptibles de modifier leur vote pour se conformer au camp gagnant. Dans une étude réalisée lors de l’élection présidentielle américaine de 1992, les étudiants qui ont appris que Bill Clinton menait la course dans certains sondages et a fait passer son vote prévu de Bush à Clinton.

 

Sources:
  1. Schmitt‐Beck R. Bandwagon effect. The International Encyclopedia of Political Communication. 2015:1-5. doi:10.1002/9781118541555.wbiepc015
  2. Baddeley M. Herding, social influences and behavioural bias in scientific research: Simple awareness of the hidden pressures and beliefs that influence our thinking can help to preserve objectivity. EMBO Rep. 2015;16(8):902–905. doi:10.15252/embr.201540637
  3. Levitan LC, Verhulst B. Conformity in groups: The effects of others’ views on expressed attitudes and attitude changePolit Behav. 2016;38:277-315. doi:10.1007/s11109-015-9312-x
  4. Mallinson DJ, Hatemi PK. The effects of information and social conformity on opinion changePLoS One. 2018;13(5):e0196600. doi:10.1371/journal.pone.0196600
  5. Benecke O, DeYoung SE. Anti-vaccine decision-making and measles resurgence in the United States. Glob Pediatr Health. 2019;6:2333794X19862949. doi:10.1177/2333794X19862949
  6. Kiss Á, Simonovits G. Identifying the bandwagon effect in two-round electionsPublic Choice. 2013;160(3-4):327-344. doi:10.1007/s11127-013-0146-y
  7. Vicki G. Morwitz VG, Carol Pluzinski C. Do polls reflect opinions or do opinions reflect polls? The impact of political polling on voters’ expectations, preferences, and behaviorJ Consum Res. 1996;23(1):53–67. doi:10.1086/209466
Vous pouvez également profiter de :
La technique de chronologie de la PNL
Lectures Additionnelles

 

error: