Quelles sont vos forces: en quoi êtes-vous spécial?

Chaque personne qui veut réussir doit connaître quelles sont ses forces.

Un jour je serais professionnel

Sa  biographie précise que déja au lycée, Michael, avec son frère Larry, commence à se faire remarquer par ses qualités physiques. Football américain, basket, et surtout, base-ball sont les sports qu’il pratique. « Un jour, je serai professionnel de base-ball », déclare le petit Mike.

La différence entre un rêve et une rêverie est que le rêve est réalisable, parce qu’il est basé sur vos forces. Ce que les psychologues appellement des forces intérieures. Elles ont encore là lorsque vous enlèvent un contrat de travail. Vous avez bien sûr besoin de les développer pour maximiser votre potentiel. Mais elles sont là, et elles forment un ensemble unique qui est votre signature.

Pourquoi vous devez absolument connaître vos forces?

Pour EXPLORER Parce que , oui exactement parce que vous avez besoin de trouver « l’endroit de votre force ».

Pour DEVELOPPER: Parce que vous avez besoin de travailler vos forces.

Un leader c’esr quekqu’un qui fait chaque jour ce qui le rend plus fort

Pour REFUSER : Parce que vous avez besoin de savoir ce qui est est important pour savoir ce que vous devez protéger et ce à qui vous allez dire non. Warren Buffet a dit:

La différence entre ceux qui réussissent et ceux qui réussissent vraiment, c’est que ceux qui réussissent disent non à presque tout.

Pour ALIGNER: Parce que les domaines de votre vie vont devoir s’aligner à la protection de votre signature de force

Pour CREER: Pour créer une vision digne de votre vie, vous devez vous baser sur vos forces.

Pourquoi vous ne connaissez pas vos forces?

  1. Parce que nous ne nous connaissons pas. Nous passons très peu de temps avec nous-même et nous sommes donc incapables de dire en quoi nous sommes bons.
  2. Parce que même si nous connaissons certaines de nos forces, nous n’avons pas pris le temps de connaître l’ensemble de nos forces particulières qui forment ce que les professionnels de la force intérieure appelent la « signature de forces », la base de votre marque personnelle.
  3. Parce que nous n’avons pas souvent été valorisés et que notre entourage ne nous regarde pas avec des yeux assez attentifs pour nous dire ce que nous ne voyons pas de précieux en nous.
  4. Parce que nous regardons tellement les autres que nous perdons toute authenticité et nous embrouillons les personnes qui nous cotoient dans l’image que nous renvoyons.
  5. Parce que les forces que nous avons n’étant pas celles que nous aurions voulu avoir, nous les méprisons.

Quelles sont vos forces: Remarquez les forces des autres

Cela pourrait être chez vos enfants et c’est un outil puissant dans le cadre d’une parentalité positive – imaginez la vie d’un enfant, grandir en sachant quelles sont vos forces et comment les utiliser ! Peut-être les verrez-vous partager un jouet en raison de leur force d’équité ou sortir de leur zone de confort en utilisant leur force de bravoure.

Vous pourriez être à l’affût des moments où vos collègues démontrent des forces au travail – il peut être si gratifiant de rechercher ce que les gens font bien et de faire de leur mieux, plutôt que d’essayer de réparer ce qui ne va pas. C’est ce qui peut nous permettre de nous épanouir et de prospérer et peut nous aider à construire des forces pour réussir à la fois individuellement et en tant que communauté – et qui ne voudrait pas cela ?

Vous pouvez également profiter de :
4 types de questions inspirantes pour recadrer le travail et la vie

Apprécier les forces des autres vous aidera à dcouvrir vos points de ressemblance et de différence.

Quelles sont vos forces: Capitalisez sur vos points forts

La clé de l’épanouissement consiste à reconnaître et à tirer le meilleur parti de vos «forces fondamentales». Si vous découvrez ce que vous faites de mieux et que vous tirez parti de ces compétences, une vie enrichissante suivra.

Tout le monde a une gamme de capacités, mais les choses que nous faisons simplement parce que nous sommes bons ou parce que les autres les apprécient ne sont peut-être pas celles qui nous rendent heureux. Ces forces ne sont qu’un moyen d’atteindre une fin. Le véritable épanouissement vient de la construction de nos vies sur nos forces fondamentales, celles que nous aimons le plus utiliser.

La plupart des gens croient à tort qu’ils se connaissent parfaitement et connaissent bien leurs qualités positives.

Ce n’est que lorsqu’ils essaient consciemment de comprendre qu’ils réalisent qu’il y a une partie importante de leur personnalité dont ils ne sont pas conscients.

Pour miser sur vos capacités intrinsèques et distinctes, vous devez comprendre ce qu’elles sont.

Tout le monde a des traits de personnalité, des compétences et des capacités spécifiques qui les rendent uniques et les distinguent.

Pour faire simple, vos points forts sont des choses pour lesquelles vous êtes doué et qui vous viennent naturellement.

S’enquérir de vos forces et de vos faiblesses peut être une question cliché lors d’un entretien d’embauche, mais vous poser la même question peut être d’une grande utilité et d’une grande importance dans votre vie personnelle.

Au lieu de travailler sur vos points négatifs et d’essayer de réparer des choses pour lesquelles vous n’avez aucune passion ou aptitude, vous concentrer sur vos forces et les faire travailler pour vous peut changer la donne.

Il est donc pertinent que vous preniez le temps d’introspecter et d’évaluer vos points positifs. Une fois que vous savez ce que vous faites le mieux, vous pouvez capitaliser sur vos forces et les utiliser pour travailler plus efficacement.

Quelles sont vos forces: Exemples de points forts personnels

Vos principales forces peuvent être les compétences techniques et générales, les choses que vous aimez faire, vos capacités uniques, vos traits de caractère, vos talents innés, vos connaissances ou vos compétences que vous pouvez transmettre habilement.

Mais comment commencer à identifier ces capacités spécifiques parmi toutes les tâches que nous accomplissons chaque jour ? Un bon moyen est de vous poser une série de questions ouvertes, telles que :

  • Qu’est-ce que j’aime faire ?
  • Pourquoi suis-je souvent complimenté ?
  • Quand suis-je le plus heureux et le plus « dans l’instant » ?
  • Qu’est-ce qui me rend unique, dans chaque domaine de la vie ?
  • Quelle est la meilleure chose à propos de vous ?
  • Qu’est-ce que vous aimez le plus chez vous ?
  • Qu’est-ce que vous aimez le plus faire ?
  • Parlez-moi de la période où vous étiez à votre meilleur ?
  • Avez-vous l’impression d’être qui vous êtes vraiment ?
  • Qu’attendez-vous le plus de l’avenir ?
  • Comment vos forces peuvent-elles vous aider à l’avenir ?
Vous pouvez également profiter de :
Pourquoi les employeurs devraient abandonner l’indicateur de type Myers-Briggs

Il suffit de prendre n’importe laquelle de ces questions et d’y réfléchir un moment. Il n’est pas nécessaire de tout parcourir, mais on peut choisir celui qui provoque de nombreuses pensées et réponses en lui et voir quelles forces sont découvertes à travers cette réflexion.

Essayez de terminer ces phrases :

  • « Je suis vraiment doué pour… »,
  • « Je trouve facile de… »,
  • « Face à un défi, la façon dont je l’aborde est… »,
  • « Les talents que j’utilise sont… »

Il peut également être éclairant de demander à vos amis, à votre famille et à vos collègues où se situent, selon eux, vos points forts. Ils peuvent penser que vous le savez déjà, alors ne l’avez pas mentionné auparavant.

Demandez-leur :

  1. « Qu’est-ce que vous appréciez le plus chez moi ? »
  2. « Quelle est la chose la plus intéressante à propos de moi ? »
  3. « Selon vous, quels sont mes points forts ?

Les réponses à ces questions vous donneront une bonne idée de vos principales forces et passions. Ces compétences peuvent être pratiques, comme la maîtrise de l’informatique, ou moins tangibles, comme la capacité de faire rire les gens. Vous pouvez alors concentrer votre attention sur les résultats, les forces fondamentales qui vous rendent unique et peuvent vous aider à atteindre un grand succès et à vous épanouir.

 

Les trois royaumes des forces fondamentales

Les forces de base se situent généralement dans les trois domaines clés que sont le jeu, la vie personnelle et le travail. Mais parmi ceux-ci, le domaine personnel est fondamental. Cela peut inclure l’optimisme, la générosité, l’énergie, l’empathie ou l’honnêteté. Ceux-ci comprennent le contexte de chaque activité que vous entreprenez.

Le domaine de travail n’inclut pas simplement l’emploi rémunéré, mais toutes les activités utiles telles que la gestion de l’argent, l’entretien ménager ou le travail bénévole. Les points forts dans ce domaine peuvent inclure l’organisation et la planification, la gestion du temps, le leadership ou la résolution de problèmes.

Dans l’aire de jeu, vos points forts peuvent inclure des talents sportifs, des capacités créatives, la compétitivité ou des facteurs sociaux tels qu’être un hôte formidable et mettre les gens à l’aise, ou permettre aux autres de s’ouvrir et de partager leurs problèmes.

Recherchez des thèmes communs dans les domaines de votre vie. Ce faisant, vous pourrez également identifier certaines faiblesses. Une prise de conscience de ceux-ci est également précieuse, mais pour l’instant concentrez-vous uniquement sur les aspects positifs, ceux qui vous font plaisir. Pour être vraiment heureux, les coachs de vie recommandent que vos meilleures qualités se reflètent et se développent tout au long de votre vie professionnelle et de vos loisirs.

Les personnes qui réussissent exploitent leurs forces et évitent de mettre la pression sur leurs faiblesses. Mais comment mettre au mieux vos forces principales au premier plan de votre vie ? Un changement de carrière est un moyen, mais il y a aussi des changements moins radicaux que vous pouvez faire :

Dans la mesure du possible, dites non aux tâches qui ne mettent pas en valeur vos forces. Vos faiblesses sont les talents de quelqu’un d’autre.
Faites un pas pour apporter l’une de vos forces personnelles au travail ou aux loisirs. Par exemple, votre vie de famille peut bénéficier d’une partie de la gaieté dont vous faites preuve au travail.
Continuez à faire de petits pas jusqu’à ce qu’il y ait moins d’écarts.
Abandonnez les activités que vous n’aimez pas. Tout ce que vous abordez avec un sentiment de terreur, après une longue période de procrastination, ne joue pas sur vos points forts, alors déléguez quand vous le pouvez.
Visez à passer la majorité de votre temps sur les points forts.
Cultivez des relations avec ceux qui vous soutiennent, faites preuve de curiosité et faites en sorte que vous vous sentiez « enflammé ».
Choisissez l’un de vos meilleurs talents et sortez-le de votre zone de confort. Par exemple, si vous aimez recevoir et que vous avez un ami qui aime planifier, que diriez-vous d’organiser un grand dîner de charité ?

Vous pouvez également profiter de :
Quelle est la différence entre l’autodiscipline, la maîtrise de soi, la volonté et les habitudes ?

Le prix à payer pour gaspiller et ignorer vos talents est généralement une vie de frustration, de regret et d’occasion manquée. Une de ces vies est décrite avec une précision terrifiante dans le roman de Kazuo Ishiguro Remains of the Day, une lecture motivante si vous en avez besoin.

Vos talents sont uniques rien ne peut vous les enlever. Mais ils s’estomperont avec le temps s’ils sont ignorés. Plus vous choisissez d’honorer et de développer vos dons spéciaux, plus vous améliorez chaque aspect de votre propre vie ainsi que la vie des personnes qui vous entourent.

 

Références:
  • Asplund, J., Agrawal, S., Hodges, T., Harter, J., & Lopez, S. J. (2014). The Clifton StrengthsFinder 2.0 technical report: Development and validation. Gallup.
  • Bromley, E., Johnson, J. G., & Cohen, P. (2006). Personality strengths in adolescence and decreased risk of developing mental health problems in early adulthood. Comprehensive Psychiatry47(4), 315–324.
  • DiSC Profile. (n.d.). Science behind DiSC. Retrieved from https://www.discprofile.com/what-is-disc/research-reliability-and-validity.
  • Everything DiSC. (2013). Research report for adaptive testing assessment. Retrieved from https://www.discprofile.com/CMS/media/doc/ed/research/research-report.pdf
  • Flanagan, J. C. (1954). The critical incident technique. Psychological Bulletin51(4), 327–358.
  • Macdonald, C., Bore, M., & Munro, D. (2008). Values in Action scale and the Big 5: An empirical indication of structure. Journal of Research in Personality42(4), 787–799.
  • Marston, W. M. (1928). Emotions of normal people. Routledge.
  • MBA Skool Team. (2020, May 15). Critical incident method. MBASkool.com. Retrieved from https://www.mbaskool.com/business-concepts/human-resources-hr-terms/15250-critical-incident-method.html#
  • Michel, S. (2001). Analyzing service failures and recoveries: A process approach. International Journal of Service Industry Management12(1), 20–33.
  • Osin, P. (2009). Social desirability in positive psychology: Bias or desirable sociality? T. Freire (Ed.). Understanding positive life research and practice on positive psychology (pp. 407–428). Climepsi.
  • Peterson, C., & Seligman, M. E. (2004). Character strengths and virtues: A handbook and classification (vol. 1). Oxford University Press.
  • Shogren, K. A., Singh, N., Niemiec, R., & Wehmeyer, M. L. (2017). Character strengths and mindfulness. Oxford Handbooks Online. Retrieved from https://www.oxfordhandbooks.com/view/10.1093/oxfordhb/9780199935291.001.0001/oxfordhb-9780199935291-e-77
  • Thun, B., & Kelloway, E. K. (2011). Virtuous leaders: Assessing character strengths in the workplace. Canadian Journal of Administrative Sciences/Revue Canadienne des Sciences de l’Administration28(3), 270–283.
  • VIA Institute on Character. (n.d.). VIA-IS published reliability and validity data. Retrieved from https://www.viacharacter.org/researchers/assessments/via-is

 

error: