Qu’est-ce que le leadership en un mot ? Le leadership n’est pas les forces d’un individu, ni la relation dynamique entre les leaders et les suiveurs. À la base, le leadership est simplement un « but ». La raison d’être imprégnée de valeurs vertueuses, qui devient une étoile directrice, et permet à chacun de diriger.

Quelles sont les fondations du leadership?

Qu’obtenez-vous lorsque vous prenez le leadership traditionnel basé sur la direction, que vous le filtrez à travers vos forces internes, puis vous ajoutez une cuillerée supplémentaire de vos valeurs, et vous distillez le tout sur le feu de votre contexte personnel? Vous décrochez un leadership basé sur le but.

Dans son article de 2021 dans le Journal du Management du Changement, Rune Todnem  s’inspire d’une multitude de données historiques pour créer une nouvelle définition du leadership, avec le but à son « étoile directrice » et l’éthique de la vertu en son cœur. Sous ce double prisme, le leadership est compris comme:

…une intention stable et généralisée d’accomplir quelque chose qui a à la fois un sens pour soi et des conséquences pour le monde au-delà de soi.

Rune Todnem By propose que nous affinions le concept historique du leadership basé sur le trépied Direction-Alignment-Engagement avec un changement simple et profond, qui remplace l’élément de la Direction par le But.

Un nouveau trépied du Leadership voit le jour : le cadre But-Alignement-Engagement.

Histoire

Plusieurs modèles ont enrichi la conversation autour du leadership, etnotamment :

  1. Le trépied de Warren Bennis (Leaders-Suiveurs-Objectifs Partagés) a aidé à simplifier le leadership en un modèle facile à digérer; et a introduit la possibilité que n’importe qui puisse être un leader.
  2. Le trépied de Wilfred Drath et al (Direction-Alignement-Engagement) comprend le leadership comme l’alignement et l’engagement envers une direction collective.

Que constate t’on? Le leaderhip percu historiquement comme un processus (Leaders-Suiveurs-Objectifs Partagés) n’a pas vraiment bougé . Quel est le problème? Ce concept de la dynamique leader/suiveur est fort. Nous avons été formés depuis l’enfance à suivre le leader.

Pourquoi le changement ? Et pourquoi maintenant ?

Aujourd’hui, la conversation actuelle autour du leadership continue d’être :

  • Principalement sur le comment et non sur le quoi – Bien qu’il existe de nombreux articles sur les traits, les caractéristiques, les objectifs et les modèles des leaders, et aussi beaucoup de ressources sur ce que les leaders doivent savoir, il n’y a pas une compréhension claire du leadership lui-même.
  • Le leadership est présenté comme un « acte » – Les discussions sur le leadership tournent généralement autour de sa description comme l’acte d’influencer, ou de manipuler avec succès les autres pour atteindre des objectifs. Ou, en d’autres termes, le leadership est l’acte d’être un leader.
Vous pouvez également profiter de :
Trouvez-vous avec cette méditation pour l'authenticité (+audio)

Cette perception traditionnelle du leadership est:

  1. Leader-centrique –  la dynamique leader/suiveur, commandement/contrôle est tellement ancrée que ce modèle n’est pas assez fort pour résister à son attrait gravitationnel pour être centré sur le leader.
  2. Cette conception du leadership est obsolète et exclusive – Se concentrer sur les leaders en tant qu’individus d’élite et rares exclut la majorité des gens de devenir des leaders.
  3. Le leadership traditionnel est motivé par des objectifs externes à court terme – Ces désirs sont souvent basés sur les besoins de l’organisation (au détriment du plus grand nombre) avec des motifs contradictoires (ou confidentiels), les laissant enclins à trop se concentrer sur la richesse, le pouvoir et le statut.

Le monde dans lequel chacun d’entre nous vivons aujourd’hui est plein de problèmes urgents et de risques futurs. Mais il est aussi plein d’espoir, d’aspirations et d’opportunités, avec un besoin criant d’un leadership qui crée intentionnellement de la valeur pour le plus grand nombre. Le leadership doit être basé sur le but.

Qu’est-ce que le leadership basé sur le but?

C’est un leadership qui apprend à affronter et à relever les défis d’aujourd’hui, et à concevoir une proposition de valeur publique à la fois exploitable et créatrice.
Êtes-vous prêt à relever le défi de ce type de leadership?

Plutôt qu’un nouveau modèle de leadership, dont nous en avons déjà trop, le but concentre le leadership au-delà des avantages individuels ou organisationnels, sur ce qui est le mieux pour la majorité des gens dans la société.

Le leadership du but est ainsi un véhicule de création de valeur publique.

Cette définition du leadership intègre 3 grands principes:

  1. Le leadership est ici une responsabilité du plus grand nombre, pas un privilège de quelques-uns . Le leadership du but déplace  son attention des leaders/suiveurs; et se focalise sur la responsabilité collective. Chacun pour sa part à l’endroit où il se trouve  participe à la création de valeur publique et a la responsabilité d’être un leader et d’assumer les responsabilités d’un leader. « Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, où que vous soyez. »  a dit fort à propos l’ancien président américain Théodore Roosvelt.
  2. Le leadership du but poursuit collectivement la réalisation de l’objectif. Placer l’objectif comme principe central guidant une organisation revient à reconnaître que le leadership est essentiellement une pratique collective qui n’a pas besoin de distinction leaders/suiveurs.
  3. Le leadership du but est guidé sur un objectif  à long terme qui profite  au plus grand nombre.

Quelle est le rôle du but?

Le but est fondamental. C’est ce qui fournit une base suffisamment solide pour passer du commandement/contrôle à la responsabilité collaborative, nous gardant concentrés sur des objectifs à long terme qui profitent la plupart du temps à la plupart des gens.

Vous pouvez également profiter de :
13 conseils pour être votre meilleur vous aujourd'hui

Certaines variables à retenir lorsque vous travaillez avec un objectif sont :

  1. Le but n’est pas inné – Les modèles de leadership tiennent souvent le but pour acquis. Mais cela demande du travail et de la formation. L’introspection est nécessaire pour découvrir les valeurs fondamentales, et la pratique/formation est nécessaire pour affiner la capacité d’aligner/modifier ces objectifs en actions à long terme qui profitent à la société dans son ensemble.
  2. Le sens est différent du but – Il y a une spirale sans fin avec un sens qui conduit à un but, qui à son tour conduit à plus de but. De cette façon, on grandit, change et s’améliore constamment.
  3. Il y a des avantages à poursuivre un objectif – Les avantages suggérés incluent une motivation, une capacité de rebond et une résilience améliorées, ainsi qu’une diminution des comportements d’évitement, de la maladie et du stress.
    En bref, au lieu de dicter le comportement, Le but fonctionne comme une boussole.

Une étude menée en 2005 auprès de 18 entreprises du secteur privé a révélé une caractéristique que les entreprises les plus performantes avaient en commun : l’idée et l’adhésion à l’Objectif en tant que principe central, ou ensemble de principes, qui va au-delà de l’argent.

Fait intéressant : en ne se concentrant pas sur l’argent, les entreprises gagnent plus d’argent.

Le leadership du but crée un monde nouveau: le cadre But-Alignement-Engagement répond aux besoins pressants de notre époque d’un avenir meilleur et plus juste pour nous tous.

Plats à emporter: Comment bâtir un leadership personel

  1. Méditez sur votre propre responsabilité: Comprenez votre parcours spécifique, vos valeurs, et  les conditions spécifiques que vous espérez améliorer (votre mission): qu’est ce qui d’après vous rendrait le monde meilleur?
  2. Pensez à un but qui profite au plus grand nombre: concevez et développez une vision inspirante (basée premièrement sur vos forces)
  3. Réfléchissez à la viabilité de la poursuite de la réalisation de votre objectif: Quel est la version du « vous » qui peut réaliser cette vision? Quels premiers pas de bébé vous faites pour avancer?
  4. En dehors de vous, de quelles autres ressources avez-vous besoin? Comment prévoyez-vous de concevoir et développer les capacités opérationnelles nécessaires, obtenir le soutien et les ressources financières nécessaires pour lancer et soutenir votre effort à la portée et à l’échelle souhaitées?
  5. Que mettez-vous en place comme système d’auto-contrôle pour vous assurrer de la congruence et de l’amélioration continue de votre leadership? Ici, vous pouvez réfléchir sur votre pensée, votre action, et votre résultat,   en utilisant des cadres d’analyse et des concepts de pointe existants: des modèles de prise de décision, des routines de, des modèles d’auto-coaching, des invites de journalisation, et autres cadres d’auto-évaluations.

 

S’il n’y avait qu’un mot pour définir le leadership, je penserais à la création de valeur, mais je choisirais le terme « but ». Parce que quand il s’agit véritablement du leadership, il s’agit toujours d’un « but en faveur des autres ».

Vous pouvez également profiter de :
Quelles sont vos valeurs fondamentales?

 

Définition du but

« Le but est un objectif de vie central et auto-organisé qui organise et stimule les objectifs, gère les comportements et donne un sens.

 

Le but dirige les objectifs de vie et les décisions quotidiennes en guidant l’utilisation de ressources personnelles limitées.

 

Au lieu de gouverner le comportement, le but offre une direction tout comme une boussole offre une direction à un navigateur.

 

Vivre en accord avec son objectif, cependant, offre à cette personne une source de sens autonome à travers la poursuite et l’atteinte d’un objectif…

 

Le but est au plus haut niveau d’analyse et fournit un certain degré de centralité dans l’identité d’une personne…

 

On s’attend à ce que la présence d’un objectif conduise à une plus grande persévérance que d’autres objectifs de vie importants, car un objectif de vie central et auto-organisé résonne dans le temps et dans le contexte.

 

Avantages du but

  • Les personnes qui poursuivent un but devraient être moins sensibles aux comportements d’évitement tels que la procrastination par rapport à celles qui sont simplement dirigées vers un objectif.
  • Le but motive les gens à persévérer plutôt qu’à abandonner face à des situations difficiles:

Connaître son « pourquoi » permet de supporter tous les « comment »

  • Le but améliore la capacité de rebond grâce à une allocation plus efficace des ressources.
  • La période réfractaire suivant tout événement stressant sera plus courte pour ceux qui ont un but.
  • Les personnes qui vivent avec un but seront moins sujettes à la maladie et signaleront moins de symptômes même lorsqu’elles sont malades.
  • Le stress et la satisfaction seront dictés par le niveau de congruence entre l’objectif et la possibilité d’atteindre cet objectif. Et enfin,
  • Une vie intentionnelle produit des avantages durables à plus long terme par rapport à une vie non intentionnelle.

 

Conseil de ressource: Le livre « Start with Why » de Simon Sinek

Pourquoi certaines personnes et organisations sont-elles plus inventives, pionnières et performantes que d’autres ?

Parce qu’en affaires comme dans la vie, le pourquoi vous le faites est important.

Steve Jobs, les frères Wright et Martin Luther King ont une chose en commun : ils ont COMMENCÉ PAR POURQUOI.

Ressources: Start with why

 

error: