Pourquoi écrire? Créer votre biographie - 1280 pixels - 853 pixels

Quelle est l’histoire de votre vie? Vos expériences passées sont les tremplins vers qui vous êtes aujourd’hui. L’autobiographie est un bon outil pour augmenter votre connaissance de vous; et cela commence par savoir comment créer votre biographie.

Une autobiographie est le récit de l’auteur sur sa vie. Il est généralement de grande envergure, encapsulant souvent des portions étendues de cette vie. Les gens écrivent une autobiographie pour plusieurs raisons différentes. Certains voudront peut-être enregistrer leur histoire afin de la transmettre à leurs enfants et à leur famille. D’autres pourraient écrire pour donner un sens à leur vie et reconnaître ce qu’ils ont retiré de leurs expériences. Quelles que soient vos raisons d’écrire une autobiographie, les récompenses qu’elle offre sont inestimables.

Pourquoi s’engager dans l’autobiographie?

À quel point vous connaissez-vous ? Aimez-vous la personne que vous êtes et la façon dont vous vous présentez au monde ? Que devriez-vous changer pour tomber profondément amoureux de vous-même ? Être plus introspectif vous permet de trouver les réponses à ces questions importantes.

Parfois, nous accompagnons une foule sans nous arrêter pour penser par nous-mêmes. Ce comportement peut nous laisser confus et irrités. Lorsque nous nous engageons dans l’introspection, nous acquérons un aperçu et une compréhension de nous-mêmes. Cette prise de conscience nous aide à reconnaître ce que nous attendons de la vie et nous encourage à vivre authentiquement.

Au fait, c’est quoi l’intropection? La définition

L’introspection est un processus qui consiste à regarder à l’intérieur pour examiner ses propres pensées et émotions.

Lorsque nous embrassons l’introspection, nous devenons un observateur de nos esprits. Nous adoptons une conscience accrue de nos pensées et de nos sentiments. Nous avons de l’espace pour analyser notre psyché.

Nous considérons souvent l’introspection comme un moment de réflexion tranquille. C’est une exploration de notre monde intérieur plutôt que de notre monde extérieur.

En fin de compte, l’introspection conduit à une plus grande conscience de soi. Et cette conscience de soi est ce qui nous aide à mieux nous comprendre et nous permet de vivre authentiquement.

Pourquoi l’introspection est-elle importante ?

Des chercheurs ont montré que nous réfléchissons à plus de 50 000 pensées par jour, dont plus de la moitié sont négatives et plus de 90 % ne sont que des répétitions de la veille (Wood, 2013).

Si vous ne prenez pas le temps et les efforts nécessaires pour recentrer votre esprit sur le positif par l’introspection, vous ne vous donnerez pas l’opportunité de grandir et de vous développer.

Améliorer notre capacité à nous comprendre et à comprendre nos motivations et à en savoir plus sur nos propres valeurs nous aide à nous débarrasser des distractions de nos vies modernes et trépidantes et à nous recentrer sur l’épanouissement (Wood, 2013).

L’importance de bien faire les choses

Réfléchir sur nous-mêmes et sur notre environnement est une pratique saine et adaptative, mais elle doit être entreprise avec une certaine prudence – il y a, en fait, une mauvaise façon de le faire.

Pour vous aider à rester sur la bonne voie avec votre autoréflexion, envisagez de poser plus de questions « quoi » que de questions « pourquoi ». Les questions « pourquoi » peuvent mettre en évidence nos limites et susciter des émotions négatives, tandis que les questions « quoi » nous aident à rester curieux et positifs quant à l’avenir (Eurich, 2017).

Les 3 qualités d’une autobiographie

Qu’est-ce que la méthodologie narrative de l’autobiographie ?

L’autobiographie sépare l’auteur de ses problèmes, lui permettant ainsi d’avoir la libeté et l’honnêteté d’extérioriser ses problèmes plutôt que de les intérioriser.

Par exemple, si vous avez enfreint la loi, vous êtes une personne qui a commis des erreurs, plutôt que comme un criminel intrinsèquement « mauvais ».

1. L’autobiographie est respectueuse

Votre écrit respecte votre libre arbitre et votre dignité d’auteur. Votre biographie doit vous  traiter comme une personne qui n’est ni déficiente, ni défectueuse, ni « assez » de quelque manière que ce soit.

2. L’autobiographie n’est pas l’endroit du blâme

Dans votre autobiographie, vous ne vous blâmez pas pour vos problèmes, et vous ne blâmez pas  les autres également. Des problèmes surgissent dans la vie de chacun en raison de divers facteurs; dans votre biographie, il ne sert à rien d’attribuer la faute à qui que ce soit ou à quoi que ce soit.

L’autobiographie sépare les gens de leurs problèmes, les considérant comme des individus entiers et fonctionnels qui se sont engagés, parfois, dans des schémas de pensées ou des comportements qu’ils ont déjà changé, ou qu’ils aimeraient changer.

3. Vous êtes l’expert de votre vie

Vous seul connaissez intimement votre propre vie, et possédez les compétences et les connaissances nécessaires pour la raconter.

Ces trois idées jettent les bases d’une autobiographie respectueuse, digne, honnête, et assumée.

« Le problème est le problème, la personne n’est pas le problème. » – Michael White et David Epston

Une technique de narration des problèmes: la cartographie des problèmes

1- Cartographiez les effets du problème dans chaque domaine de votre vie qu’il a touché (maison, travail, école, relations, etc.)
2- Évaluez les effets du problème dans ces domaines
3- Quelles sont les valeurs qui surgissent lorsque vous réfléchissez aux raisons pour lesquelles ces effets ont été indésirables?

4- Enfin, il est vital pour vous de comprendre pourquoi ce problème vous dérange à un niveau plus profond. Quelles valeurs ont été bafouées ou entravées par ce problème ? Pourquoi vous êtes-vous senti négatif face au problème ?

Autres façons de parler des problèmes:

1- Depuis combien de temps remarquez-vous ce [problème] ?
2- Quel effet le [problème] a-t-il sur votre vie ?
3- Quel est l’impact du [problème] sur votre énergie pour les tâches quotidiennes ?
4- Est-ce que [problème] a un impact sur votre relation avec les autres membres de la famille ?
5- Quels effets [problème] a-t-il sur la vie de votre enfant ?
6- Que pensez-vous des effets que [le problème] a sur votre vie ?
7- Acceptez-vous ce que [problème] fait ?
Ces effets sont-ils acceptables pour vous ou non ?
8- Pourquoi est-ce? Pourquoi adoptez-vous cette position sur ce que [problème] fait ?
9- Comment préféreriez-vous que les choses soient?
10- Si vous deviez rester connecté à ce que vous venez de dire sur ce que vous préférez, quelles prochaines étapes pourriez-vous prendre ?

Votre autobiographie explore vos sentiments

Nous avons des émotions tout le temps, mais nous en sommes souvent inconscients ou choisissons de les enfoncer profondément.
Notre santé mentale bénéficie d’être claire sur ce que nous ressentons (et à quelle fréquence), et comment ces émotions se connectent avec d’autres pensées (Deurzen & Adams, 2016).

En présentant les faits, mais aussi leurs motivations, leurs signigications, et leur ressentis, rédiger votre autobiographie vous permet de penser à votre vie et de faire une liste des sentiments  positifs et négatifs, désirés et indésirables, que vous avez ressentis.

Comprendre vos émotions peut apporter de la clarté sur la façon dont vous vivez votre vie tout en mettant en évidence les opportunités pour faire des changements.

La méthodologie d’exploration des sentiments est la suivante:

Lorsque vous parlez d’une expérience que vous avez vécue, faites une liste des sentiments que vous avez – positifs et négatifs, désirés et indésirables:
1- Sentiments fréquemment ressentis.

2- Sentiments occasionnellement ressentis.

3- Sentiments rarements ressentis.

4- Ensuite, demandez-vous : Quand je réfléchis à ces listes, que me disent-elles ?

5- Où ai-je appris les mots pour ces sentiments ?

6- Qu’est ce que je pense de ces sentiments que j’avais (fréquemment/occasionnellement/rarement) ? En voudrais-je plus/moins?

7- Aimerais-je faire les choses différemment à l’avenir ? Si c’est le cas, comment?

La dimension thérapeuthique de l’autobiographie

L’un des principes thérapeutiques les plus fondamentaux de la thérapie narrative est que nous trouvons un sens et une guérison en racontant des histoires.

Outre de vous aider à mieux vous connaître, l’intention de l’autobiographie est de vous séparer de votre passé et d’acquérir une perspective plus large sur votre vie. Elle vise à créer un aperçu de votre vie qui ne tourne pas trop intensément autour de souvenirs autant que de moments d’intensité ou de croissance.

D’abord, vous écrivez le titre du livre qui est votre vie. Peut-être s’agit-il simplement de « l’histoire de la vie de Monica » ou de quelque chose qui reflète davantage les thèmes que vous voyez dans votre vie, comme « Monica : une histoire de persévérance ».

Dans la section suivante, proposez au moins sept titres de chapitre, chacun représentant une étape ou un événement important de votre vie. Une fois que vous avez le titre du chapitre, trouvez une phrase qui résume le chapitre. Par exemple, le titre de votre chapitre pourrait être « Gênant et incertain » et la description pourrait être « Mon adolescence a été dominée par un sentiment d’incertitude et de confusion dans une famille de sept ».

Ensuite, vous examinerez votre dernier chapitre et ajouterez une description de votre vie future. Que ferez-vous à l’avenir ? Où irez-vous, et qui serez-vous ? C’est là que vous obtenez de fléchir vos muscles prédictifs.

Enfin, la dernière étape consiste à ajouter à vos chapitres si nécessaire pour constituer une histoire complète de votre vie.

Votre autobiographie vous aide ainsi à organiser vos pensées et vos croyances sur votre vie et à tisser ensemble une histoire qui a du sens pour vous. L’idée n’est pas d’aller trop loin dans des souvenirs spécifiques, mais plutôt de reconnaître que ce qui est dans votre passé est vraiment le passé. Il vous a façonné, mais il n’a pas à vous définir. Votre passé a fait de vous la personne réfléchie et sage d’aujourd’hui.

Comment commencer son autobiographie?

La mise en route est parfois la partie la plus difficile de l’écriture d’une autobiographie. Il existe un certain nombre de modèles d’autobiographie disponibles sur le Web dans et dans les livres pour vous aider à vous souvenir de certains des marqueurs importants de votre vie.

Une fois que vous avez réussi à vous remémorer vos souvenirs importants, voici quelques autres facteurs déterminants dans la rédaction de votre autobiographie :

1-  Développez un concept ou un thème de base pour votre histoire. Certains thèmes communs incluent : comment êtes-vous devenu riche? Comment se préserver à travers les difficultés et  surmonter les obstacles? Quelle est l’histoire globale que vous racontez à vos lecteurs à travers vos expériences, vos souvenirs et vos sentiments ?

2- Décidez comment vous voulez organiser votre histoire. Est-ce que ça va bouger chronologiquement ? Allez-vous commencer par votre naissance? Commencerez-vous à un stade ultérieur de votre enfance ou commencerez-vous votre histoire plus tard dans la vie ? Vos expériences ou événements vont-ils dicter la direction de votre autobiographie ? La façon dont vous choisissez d’organiser vos informations devrait vous aider à communiquer votre concept de base.

3- N’oubliez pas d’ajouter des détails sensoriels importants (images, odeurs, sons, goûts) aux informations qui sont essentielles à votre histoire et l’aident à avancer, mais n’incluez pas de petits détails qui ne sont pas importants pour votre histoire ou votre lecteur. Par exemple, il n’est peut-être pas nécessaire d’indiquer à votre lecteur l’emplacement exact d’un magasin particulier, mais, si le magasin est important pour l’événement, décrivez le magasin afin que votre lecteur puisse l’imaginer. N’oubliez pas de « montrer, pas de dire » en utilisant une écriture descriptive.

4- Si vous êtes bloqué, parlez à des personnes qui peuvent vous aider à vous souvenir de détails ou d’événements spécifiques, regardez des photos ou d’autres souvenirs qui vous les rappelleront.

Voici quelques exemples de rubriques pour votre autobiographie

Essayez de garder chaque élément sur une page et accompagnez-le d’une photo ou d’un dessin.

Je suis né:

Lorsque:
Où:
Comment : (tout ce qui sort de l’ordinaire, comme naître à l’arrière de la voiture de mes parents, etc.)

Comme un bébé:

Interviewez ceux qui vous ont connu bébé (parents, grands-parents, frères et sœurs plus âgés, etc.). Partagez une histoire drôle, triste et inhabituelle sur quelque chose que vous avez fait quand vous étiez bébé. (par exemple, « Quand j’avais seulement deux ans, j’ai sauté d’une table de pique-nique et je me suis cassé la jambe. ») Si vous avez une image relative à l’incident, collez-la sur la page.

Mon premier souvenir :

Repensez à l’époque où vous aviez environ trois ans. Quel est l’un de vos tout premiers souvenirs ? (par exemple, « Quand j’avais à peine trois ans, ma famille est allée faire un pique-nique. Nous sommes allés au parc près du ruisseau et avons fait un barbecue. J’ai pris une grosse bouchée de mon hot-dog et YOW ! Il y avait une abeille sur ça et ça m’a piqué l’intérieur de la bouche ! Ça m’a vraiment fait mal ! Mais ma mère est allée me chercher un popsicle qui a refroidi la piqûre et nous sommes restés pour le reste de la journée.

La ville où j’ai grandi :

Vous vivez peut-être encore dans la ville où vous avez grandi ou vous avez peut-être déménagé dans une nouvelle ville. Partagez quelques réflexions sur votre quartier, votre terrain de jeu, votre magasin préféré, la cour d’un ami, etc.

Ma famille:

Écrivez un paragraphe sur votre famille. Décrivez chaque membre et ce qui le rend spécial. Que représente cette personne pour vous ? Vous pouvez également écrire sur vos grands-parents, votre tante ou votre oncle spécial, vos cousins, etc.

Mes animaux de compagnie:

Vous pouvez écrire sur les animaux de compagnie que vous avez actuellement ou sur un animal de compagnie que vous auriez pu avoir quand vous étiez plus jeune. Peut-être que la perte de cet animal a eu un impact émotionnel sur votre vie. Si vous n’avez pas d’animaux, inventez une histoire sur le type d’animal que vous aimeriez avoir. (par exemple, « J’ai toujours voulu posséder un singe. Je l’habillerais d’une petite veste et d’un chapeau, je lui mettrais une laisse et je l’emmènerais faire des promenades avec moi. »)

Mes vacances préférées:

C’est facile. Racontez tout sur vos vacances préférées, ce que c’est, pourquoi c’est votre préféré. Écrivez sur une fête particulière qui a une signification particulière pour vous.

Quand j’étais en maternelle :

Partagez une histoire amusante de l’époque où vous étiez à l’école maternelle ou à la maternelle. (par exemple, « Quand j’étais à l’école maternelle, ma chose préférée était de me cacher dans le coffre à jouets à l’heure du nettoyage et de ne pas répondre à l’enseignante lorsqu’elle m’appelait. Je me souviens que mon enseignante en riait très fort la première fois, mais mon maman n’était pas trop contente. »)

Mon meilleur anniversaire :

Écrivez une page sur le meilleur anniversaire que vous ayez jamais eu. Décrivez ce qui le rend si spécial. (par exemple, « Je me souviens de mon septième anniversaire. Je n’ai pas fait de fête cette année-là. Au lieu de cela, ma mère m’a emmené dans le train pour New York voir le cirque au Madison Square Garden. Après le cirque, nous avons dîné dans un restaurant chinois. dans Chinatown, puis je suis revenu à la maison dans le train. »

Mes meilleures vacances :

Écrivez une page sur les meilleures vacances ou le meilleur voyage que vous ayez jamais eu. Décrivez où vous êtes allé, avec qui vous êtes allé, ce que vous avez fait et pourquoi vous l’avez apprécié.

La chose la plus drôle que j’ai vue ou entendue :

Quelle est la chose la plus drôle que vous ayez vue ou entendue ? C’était peut-être une blague qu’un ami vous a racontée, une routine comique ou une scène de film. Décrivez cet événement amusant et dites pourquoi vous l’avez trouvé amusant.

La chose la plus effrayante qui me soit arrivée :

Quelle est la chose la plus effrayante qui vous soit arrivée ? Décrivez cet événement et écrivez pourquoi il vous a fait peur.

Les choses les plus ennuyeuses :

Écrivez sur les choses les plus irritantes et les plus gênantes de votre vie. (par exemple, « J’ai beaucoup de taches de rousseur et de cheveux roux. Les gens m’appellent toujours « Carrot Top » et c’est tellement ennuyeux. Je ne les appelle pas « Baldy » ou « Four Eyes » alors pourquoi doivent-ils m’appeler un nom que je n’aime pas ? »)

Autoportrait:

Faites un autoportrait et décrivez-vous par écrit.

Trois mots pour vous décrire :

Si vous deviez vous décrire en trois mots seulement, quels mots utiliseriez-vous et pourquoi ?

Mon héros personnel :

Qui est votre héros personnel ? Écrivez une page sur les réalisations de votre héros et ce qui fait de cette personne un héros. Si vous n’avez pas de héros personnel, décrivez les caractéristiques que quelqu’un devrait posséder pour être votre héros personnel.

Quand j’aurai quatre-vingts ans :

Rédigez une dissertation comme si vous aviez 80 ans, en repensant à votre vie. Qu’avez-vous accompli, de quoi êtes-vous le plus fier, à quoi ressemble le monde et avez-vous des regrets ?

Si vous voulez commencer par le début

Si vous voulez écrire votre biographie et que vous ne savez pas par où commencer, commencez par jeter un œil à votre vie. Posez-vous ces questions de base pour vous aider à trouver la direction de votre histoire. Sortez une feuille de papier (ou ouvrez un document vierge) et répondez à ces questions.

1- Comment suis-je arrivé là où je suis maintenant?
2- Quelles expériences de ma vie ont façonné mon caractère ?
3- Qu’est-ce que je crois du plus profond de mon être ? Et pourquoi?
4- Si je ne pouvais raconter qu’une seule histoire de ma vie, quelle serait-elle ?

Ces questions sont conçues pour être suffisamment larges pour vous aider à identifier une ligne directrice qui puisse être utilisée comme première étape pour découvrir si vous avez une histoire que vous voulez vraiment raconter.

La prochaine étape consiste à partir à la chasse au trésor pour trouver de vieilles photos, des journaux intimes ou la boîte à souvenirs pleine de bibelots, de lettres et de souvenirs de votre passé que vous avez cachés dans un coin du garage. Triez ces trésors, gardez un carnet et un stylo à portée de main pour noter les souvenirs et les idées d’histoires au fur et à mesure qu’ils vous parviennent.

100 questions pour enrichir votre biographie

Objectifs

La question centrale de cette première étape est « Quels sont vos objectifs à long terme ? »

Cette étape vise à puiser dans les valeurs personnelles qui sous-tendent vos désirs et à clarifier ce que vous voulez réaliser.

Par exemple:

  1. Qu’est-ce qui vous importe le plus dans la vie ?
  2. Que souhaitez-vous accomplir à travers cette autobiographie?
  3. Qu’aimeriez-vous voir se produire ?
  4. Qu’est-ce que vous voulez précisément atteindre ?
  5. Décrivez le résultat idéal de cette autobiographie…
  6. Dites-m’en plus sur ce résultat parfait ?
  7. Pourquoi voulez-vous atteindre cet objectif ?
  8. Quelle est la signification profonde ou la signification personnelle que cet objectif a pour vous ?
  9. Selon vous, quelles choses positives se produiront si vous accomplissez ce que vous essayez d’accomplir ?
  10. Dites-moi comment vous saurez si vous avez atteint le résultat souhaité ?
Réalité actuelle

Cette question principale ici est « Quel est votre contexte ou votre situation en ce moment ? »

Dans cette phase suivante, votre objectif principal en de vous aider à prendre davantage conscience de votre situation actuelle. Les questions sur la « réalité actuelle » vous aident également à comprendre un peu plus d’où vous partez afin que vous puissiez vous aider vous-même à mesure que vous progressez.

Les questions pertinentes du modèle GROW à cette étape sont conçues pour faciliter l’auto-évaluation, en vous aidant à découvrir ce qui a pu vous empêcher d’atteindre vos objectifs. La conscience de soi joue un rôle essentiel au cours de cette étape – lorsque vous approfondissez vos propres réponses réponses d’un client, il n’est pas rare de découvrir des schémas de pensée ou des schémas qui valent la peine d’être affrontés et contestés par vous-même.

Les questions peuvent inclure :

  1. À ce stade, que se passe-t-il maintenant pour moi ? Quel impact ou influence cela a-t-il ?
  2. J’en dis m’en plus à ce sujet… avec qui ? Où? Lorsque?
  3. Ai-je essayé de faire quelque chose jusqu’à présent pour atteindre mes objectifs ?
  4. Qu’ai-je réellement fait… Comment cela s’est-il passé pour moi ? Quelques exemples…
  5. Comment je me sens maintenant concernant mes objectifs de vie ? Serais-je capable de noter cela sur 10 ?
  6. Jusqu’à présent, qu’est-ce qui m’a aidé à progresser ? Qu’est-ce qui m’a retenu ? Quelle est la dernière fois que cela s’est produit…
  7. De quoi je pense avoir besoin pour atteindre mes objectifs ?
  8. Si je demandais cette ressource, que se passerait-il ?
  9. Que pourrais-je faire différemment cette fois-ci ?
  10. Quelqu’un que je connais a-t-il atteint le même objectif? Comment ont-ils réussi ?
Choix

La principale question sous-jacente ici est : Quelles sont vos options ou opportunités d’action ?

Les questions du modèle GROW à l’étape Options visent à vous permettre  d’étudier différentes voies, solutions ou voies possibles pour atteindre vos objectifs. Il peut être utile d’adopter une approche de remue-méninges ici lorsque vous collaborez et que vous présentez vos idées si nécessaire.

Les questions possibles incluent :

1- Que considérez-vous comme la première étape pour atteindre vos objectifs?
2- Que pourriez-vous faire pour vous rapprocher d’eux ?
3- Pouvez-vous penser à des alternatives? Y a-t-il un autre moyen ?
4- À qui pourriez-vous demander de l’aide ? Qui d’autre?
5- Dans le passé, qu’est-ce qui a fonctionné pour vous ? Qu’avez-vous appris de cela ?
6- Que pensez-vous qu’il se passerait si vous essayiez de faire cela ?
7- Quels sont les avantages et inconvénients de cette option ?
8- Quelle voie possible vous sentez-vous prêt à emprunter ?
9- Que feriez-vous si le temps/l’argent/les ressources n’étaient pas un problème ?
10- Comment allez-vous mesurer vos progrès en utilisant cette option ?

Décisions

Volonté/Quelle est la prochaine/Voie à suivre
Les questions clés de cette étape sont Que ferez-vous ensuite ? Quelle est la voie à suivre ?

Après avoir généré plusieurs voies à suivre, il est temps de la réduire à une seule option réaliste et de susciter votre engagement. Poser les bonnes questions à ce stade vous aidera  à solidifier un plan d’action et à vous sentir motivé pour commencer à le suivre.

Voici quelques questions qui peuvent vous aider :

1- Quelle opportunité allez-vous saisir ?
2- Quelles actions spécifiques allez-vous entreprendre pour atteindre votre objectif ? 3- 3- Quel est votre délai ?
4- Quelles sont les étapes que vous allez suivre ? 5- Quelle est la toute première chose que vous ferez ?
6- Quelles sont les trois prochaines étapes ?

7- Quoi d’autre?
8- Avez-vous considéré les obstacles potentiels?
9- Comment vous envisagez de surmonter ces obstacles…
10- À qui demanderez-vous de vous aider en cours de route ? De quoi d’autre aurez-vous besoin ?
11- Dans quelle mesure vous sentez-vous engagé dans cette opportunité particulière, sur 10 ?
12- Comment pouvez-vous arriver à 10 ?
13- Comment saurez-vous que vous avez réussi ?
Avec de nombreuses questions potentielles préparées, il devient beaucoup plus facile pour vous de vous adapter aux besoins de votre biographie.

23 questions pour les managers et les leaders

Les leaders vont trouver ci des questions utiles pour rédiger leurs biographies.

Clarifier les objectifs

1- Quelle est la chose clé que vous voulez réaliser en ce moment ?
2- Quels sont les trois domaines que vous souhaitez développer, valoriser ou faire grandir ?
3- Quel est selon vous le véritable défi en ce moment ?
4- Imaginez que vous venez de terminer une semaine parfaite au travail. Quels sont les résultats dont vous êtes le plus fier ?
5- Dans quels domaines spécifiques aimeriez-vous être à votre meilleur niveau professionnel ?
Les questions ouvertes « d’approfondissement » sont également utiles pour explorer les raisons d’un objectif ou d’un défi :

6- Décrivez cet objectif ou ce défi un peu plus…
7- De quelles manières ce défi vous affecte-t-il ou affecte-t-il les autres ?
8- Pourquoi vous voyez cela comme un résultat professionnel idéal ?
9- Pourquoi ce changement est particulièrement important pour vous ?
10- Comment cela vous aiderait, vous et votre équipe, à réaliser cette mission ?

Génération de solutions

1- Que pensez-vous serait une bonne première étape?
2- Qu’est-ce qui a fonctionné pour vous dans le passé en ce qui concerne votre croissance professionnelle ?
3- Comment pourriez-vous tirer parti de cette même approche dans ce cas ?
4- Que pensez-vous que vous devriez faire différemment ?
5- Quelles ressources qui seraient utiles ? 6- Comment ou où pourriez-vous les acquérir ?
7- Que feriez-vous si les ressources n’étaient pas un problème ?
8- A quoi d’autre pouvez vous penser?
9- Comment pourriez-vous élargir votre ligne de pensée actuelle ?
10- Quelles sont les mesures concrètes que vous pourriez prendre pour atteindre cet objectif ?
11- Comment pourriez-vous transformer ces étapes en un plan ?
12- À quoi ressemblera le succès ? Comment saurez-vous que vous avez atteint votre objectif ?
13- Comment allez-vous vous préparer pour chaque étape ?
14- Comment comptez-vous vous motiver lorsque des obstacles surgissent ? Quels sont les moyens de se motiver pour se lancer ?

Recherche d’avantages dans les difficultés traversées

Les choses que les gens nous ont fait ou nous ont dit ont pu être bouleversantes et, à première vue, nuisibles. Et pourtant, passer du temps à se concentrer sur leurs points positifs ou en identifier les avantages peut nous aider à devenir plus forts et plus résilients. Et en ce sens, l’autobiographie peut être un outil que nous pouvons utiliser pour améliorer notre croissance personnelle à partir d’expériences difficiles. Pour cela, vous pouvez utilisez la démarche suivante:

1- Écrivez une situation où quelqu’un vous a offensé ou contrarié.

2- Maintenant, passez un peu de temps à réfléchir aux avantages personnels qui ont résulté de cette expérience. Ils peuvent
n’ont pas été instantanés ou évidents.
Quels ont été les aspects positifs de l’expérience ?

3- Quelles forces et ressources avez-vous utilisées pour traverser et récupérer de l’expérience ?

4- Qu’avez-vous appris en conséquence ?

5- Comment cette expérience pourrait-elle vous aider à l’avenir ?

6- À quelles forces et ressources ferez-vous appel à l’avenir ?

Cette perspective de recherche d’avantages dans les difficultés traversées, vous emmène à écrire votre biographie avec gratitude, et à débloquer la puissance des émotions positives dans votre vie.

Trouvez l’inspiration pour votre autobiographie: voici une liste des thèmes universels

Abandon
Abuser de
Accepter le changement
S’adapter à une nouvelle vie
Adoption
Colère
Les apparences
Appréciation de la nature
Être doué
fraternité
Intimidateurs
Qui appartiennent
Trahison
Esclavage
Bravoure
Prendre soin de l’environnement
La censure
Défis
Changer
Passage à l’âge adulte
Engagement
Communication
Communauté
La coopération
Faire face à la perte
Courage et honneur
Diversité culturelle
Coutumes et traditions
Faire face aux handicaps

Mort et Mourir
Le déni
Détermination
Discrimination
Foi
Diversité
Rêves
Effets de la guerre
Dilemme éthique
Euthanasie
Famille
Craindre
Le pardon
Liberté
Relation amicale
Questions de genre
Le bien contre le mal
Gratitude
Douleur
Grandir
Culpabilité
Héros
Héroïsme
Histoire
Honnêteté
Espoir
Humour
Les immigrants
Initiation

Innocence
Relations intergénérationnelles
Invincibilité
Jalousie
Leadership
Vivre dans la société d’aujourd’hui
Solitude
Aimer
Loyauté
Faire des choix
Médias
Morale et valeurs
Patriotisme
Paix
Pression des pairs
La pauvreté
Des relations
Amour propre
Sens de la communauté
Sentiment d’identité
Séparation et perte
Changement social
Survie
Prendre position
Travail en équipe
Confiance
La violence

Un message à retenir

Comment racontez-vous votre histoire ? Quels sont les chapitres de votre vie ? Aimez-vous l’histoire que vous racontez ou préférez-vous changer votre histoire ? Ces questions et bien d’autres peuvent trouver une réponse dans votre autobiographie.

« Il n’y a pas de plus grande agonie que de porter une histoire inédite en soi. » – Maya Angelou

Si vous êtes une personne curieuse de l’autobiographie, j’espère que votre curiosité est piquée et que vous avez envie de vous y mettre.

Avez-vous écrit votre biographie? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? L’avez-vous trouvé utile ? Quelles techniques en particulier captent votre intérêt ?

Merci d’avoir lu et bonne narration !


Qui suis-je réellement?

Qui suis-je ?

C’est une question simple, mais il n’y a pas de réponse simple.

À quel point vous connaissez-vous ? Pouvez-vous reconnaître à la fois vos forces et vos limites ?

Savez-vous ce que vous voulez ? Pouvez-vous définir vos désirs, vos croyances et vos valeurs ? Êtes-vous ouvert aux nouvelles opportunités ? Ou vous mettez-vous parfois des bâtons dans les roues ?

Qui suis-je vraiment - 1500 pixels - 1703 pixels

 

 

Ressources: Writing Trough Life 

 

Vous pouvez également profiter de :
Spécifiez votre aspiration avec des objectifs SMART
Références:
  • Bates, S. M. (2012, November 11). Check yo’ self: An exercise in self-reflection. Hello Giggles. Retrieved from https://hellogiggles.com/fashion/check-yo-self-an-exercise-in-self-reflection/
  • Cherry, K. (2016, June 14). What is introspection? Wundt’s experimental technique. Very Well. Retrieved from https://www.verywell.com/what-is-introspection-2795252
  • Dahl, M. (2017). Sometimes ‘introspection’ is you just making stuff up. Science of Us. Retrieved from http://nymag.com/scienceofus/2017/03/sometimes-introspection-is-you-just-making-stuff-up.html
  • Eurich, T. (2017). The right way to be introspective (yes, there’s a wrong way). TED. Retrieved from https://ideas.ted.com/the-right-way-to-be-introspective-yes-theres-a-wrong-way/
  • Holothink. (n.d.). The art of self-reflection – 5 exercises to find peace in your life. Holothink.org. Retrieved from https://holothink.org/the-art-of-self-reflection-%E2%80%93-5-exercises-to-find-peace-in-your-life/
  • Kos, B. (n.d.). Tools to help you with self-reflection. Agile Lean Life. Retrieved from https://agileleanlife.com/tools-to-help-you-with-self-reflection/
  • McLeod, S. (2008). Wilhelm WundtSimply Psychology. Retrieved from https://www.simplypsychology.org/wundt.html
  • Tartakovsky, M. (2014). 30 journaling prompts for self-reflection and self-discovery. Psych Central. Retrieved from https://psychcentral.com/blog/archives/2014/09/27/30-journaling-prompts-for-self-reflection-and-self-discovery/
  • William, D. K. (n.d.). 30 thought-provoking questions you should ask yourself every day. Lifehack. Retrieved from http://www.lifehack.org/articles/communication/30-thought-provoking-questions-you-should-ask-yourself-every-day.html
  • Wood, K. (2013). The lost art of introspection: Why you must master yourself. Expert Enough. Retrieved from http://expertenough.com/2990/the-lost-art-of-introspection-why-you-must-master-yourself
  • Woronko, M. (n.d.). The power of self-reflection: Ten questions you should ask yourself. Lifehack. Retrieved from http://www.lifehack.org/articles/communication/the-power-self-reflection-ten-questions-you-should-ask-yourself.html
  • About Narrative Therapy. (n.d.). Narrative Therapy Centre of Toronto. Retrieved from http://www.narrativetherapycentre.com/narrative.html
  • Bishop, W. H. (2011, May 16). Narrative therapy summary. Thoughts From a Therapist. Retrieved from http://www.thoughtsfromatherapist.com/2011/05/16/narrative-therapy-summary/
  • Dulwich Centre. (n.d.). What is narrative therapy? Dulwich Centre. Retrieved from http://dulwichcentre.com.au/what-is-narrative-therapy/
  • Freeman, J. (2013, June 5). Expressive arts workshop materials. Narrative Approaches. Retrieved from http://www.narrativeapproaches.com/expressive-arts-workshop-materials/
  • Michael White (1948-2008). (2015, July 24). GoodTherapy. Retrieved from http://www.goodtherapy.org/famous-psychologists/michael-white.html
  • Morgan, A. (2000). What is narrative therapy? An easy-to-read introduction. Adelaide, SA: Dulwich Centre Publications.
  • Narrative Therapy. (2017). Good Therapy. Retrieved from http://www.goodtherapy.org/learn-about-therapy/types/narrative-therapy
  • Standish, K. (2013, November 28). Introduction to narrative therapy [Slideshow]. Retrieved from https://www.slideshare.net/kevins299/lecture-8-narrative-therapy
Vous pouvez également profiter de :
Écrire pour ancrer vos souvenirs

 

error: