Peak Mind de Amishi Jha: comprendre et gérer l’attention

par | Mar 18, 2024

Peak Mind explore le paysage du cerveau et comment notre fonctionnement câblé peut nous égarer. Ce livre est un rappel puissant des raisons pour lesquelles la méditation de pleine conscience est une pratique inestimable.

Peak Mind nous apprend également comment nous pouvons prendre conscience de nos schémas par défaut afin que nous puissions consciemment passer à un mode plus conscient qui nous permettra de vivre avec plus de présence, d’intention, d’équilibre et de flexibilité; augmentant ainsi notre capacité à expérimenter la richesse de la vie; ainsi que la capacité à nous connecter avec les autres à un niveau plus profond.

Ce fonctionnement mental optimal est ce que l’auteur appelle un « esprit de pointe ».

Dans Peak Mind, le Dr Jha explique que nous manquons en fait 50% de notre vie entière à cause de l’errance mentale : nous ne sommes pas présents parce que nous restons coincés à ruminer le passé, à imaginer l’avenir ou à nous perdre dans nos pensées ; notre attention saute toujours d’une chose à l’autre.

Elle explique également que cette errance mentale est une fonction naturelle de notre cerveau; pas un défaut, et que nous pouvons entraîner notre esprit à travailler différemment plutôt que de gaspiller de l’énergie en essayant de résister à notre câblage naturel. Notre cerveau et les modèles de comportement qui en résultent ne sont pas figés ; ils sont malléables et peuvent être transformés par la pratique.

Comme le décrit Peak Mind, notre attention est l’une des ressources les plus précieuses dont nous disposons, car c’est la lentille à travers laquelle nous expérimentons et créons nos vies.

Ce à quoi nous prêtons attention est mis en évidence et ce à quoi nous ne prêtons pas attention est estompé. Nous devons donc être conscients de ce à quoi nous prêtons attention. Selon les recherches du Dr Jha et d’autres professionnels du domaine des sciences du cerveau et de la psychologie, l’attention détermine ce que nous percevons, apprenons et nous souvenons ; à quel point nous nous sentons calmes ou réactifs ; les décisions que nous prenons et les actions que nous prenons ; et notre sentiment général d’épanouissement et d’accomplissement.

L’attention est puissante (ce à quoi nous prêtons attention est amplifiée), fragile (beaucoup de choses peuvent l’intercepter comme le stress, le sentiment de menace ou la mauvaise humeur), et surtout — entraînable (nous pouvons renforcer notre capacité à vivre pleinement le moment présent) .

L’attention est également intimement liée à la mémoire de travail car c’est la mémoire de travail qui nous permet de faire quelque chose avec les informations sur lesquelles nous nous concentrons. La mémoire de travail est alors la porte d’entrée de la mémoire à long terme donc le renforcement de notre attention via la pratique de la pleine conscience a une chaîne d’effets cognitifs positifs ainsi que des effets sociaux positifs car il renforce également notre capacité à être présent avec les autres. Et plus nous sommes présents et conscients, plus notre expérience de la vie sera riche et vivante.

Mais qu’est-ce que la pleine conscience exactement et comment pouvons-nous la pratiquer ? Dans Peak Mind, Dr Jha aborde ces questions en profondeur, en fournissant des preuves scientifiques expliquant pourquoi cela fonctionne et pourquoi d’autres pratiques telles que la relaxation et la pensée positive ne fonctionnent pas aussi efficacement.

Elle explique également comment s’engager dans quatre exercices fondamentaux pour construire une pratique de pleine conscience à long terme. Ses recherches expliquent que l’esprit vagabonde naturellement et que lutter contre cela ne fait que gaspiller davantage notre concentration attentionnelle. Au lieu de cela, nous devons entraîner notre esprit à travailler différemment en nous engageant dans une pratique de pleine conscience.

La pleine conscience consiste à prêter attention à l’expérience du moment présent sans inventer d’histoires à ce sujet ni y réagir émotionnellement ; C’est la pleine présence en l’absence de jugement ou d’attentes. Cela renforce notre conscience afin que nous puissions faire le choix conscient de rediriger et de remodeler le fonctionnement de notre pilote automatique et de porter notre attention là où nous voulons qu’elle soit. C’est ainsi que nous apprenons à appliquer habilement notre libre arbitre pour créer une expérience vécue plus riche, nous permettant de voir plus clairement nos angles morts et de sortir de notre perspective singulière et souvent limitée ou biaisée. Il étire nos lentilles étroites, nous offrant une portée plus large de la réalité.

Lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, la pleine conscience peut protéger nos ressources attentionnelles même dans les circonstances les plus exigeantes. Le Dr Jha a travaillé avec des personnes occupant des emplois très stressants et à fort impact et a découvert que même dans ces circonstances extrêmes, les gens bénéficiaient de la pleine conscience : cela nous entraîne à avoir une concentration plus nette et plus claire et améliore nos capacités de prise de décision.

Elle a découvert que la quantité minimale de pratique requise pour récolter les bénéfices est de pratiquer pendant 12 minutes par jour pendant au moins 5 jours par semaine pendant au moins 4 semaines, ce qui est un très petit investissement compte tenu du rendement exponentiel. Et bien sûr, plus de pratique équivaut à plus d’avantages.

Et lorsque nous sommes capables d’être pleinement présents avec nous-mêmes, nous pouvons alors être pleinement présents avec les autres. La pleine conscience ne produit pas seulement des avantages individuels – elle nous aide également à établir des liens plus solides en renforçant notre capacité à naviguer dans des conversations et des expériences difficiles avec d’autres personnes. Notre présence est la chose la plus précieuse que nous puissions donner à quelqu’un ; c’est une véritable intimité et une profonde expression d’amour. Il n’y a pas de cadeau plus précieux ou plus puissant que de vraiment voir quelqu’un – de vraiment l’écouter et d’être présent avec ses joies et ses peines. Et la pleine conscience nous aide à accorder ce cadeau à nous-mêmes et à ceux avec qui nous sommes en relation. Il construit notre sagesse et puise dans notre capacité innée à aimer – et ce sont les seules choses qui transcendent l’existence matérielle; la seule richesse que nous puissions vraiment posséder.

Un autre point que l’auteur a expliqué que j’ai trouvé très important et pertinent est le fait que personne n’est vraiment capable d’effectuer plusieurs tâches à la fois. Si nous effectuons plusieurs tâches, nous diminuons nos performances sur chaque tâche, nous n’accomplissons pas plus en moins de temps. Le cerveau n’est pas fait pour effectuer plusieurs tâches à la fois et il existe de nombreuses données scientifiques pour étayer cela, mais beaucoup d’entre nous croient à tort que nous devrions être capables de le faire. T

ant d’offres d’emploi mentionnent le « multitâche » comme un trait souhaité ou comme une exigence, même si c’est vraiment une façon contre-productive de fonctionner. Cela indique un besoin de réexaminer et de réévaluer ce que nous attendons de nous-mêmes et comment nous définissons la productivité.

Sa présentation approfondie de la preuve scientifique à l’appui des avantages de la pleine conscience est très puissante et motivante, et nous devons nous assurer que nous agissons sur cette motivation. Apprendre sur le cerveau et les avantages de la pleine conscience est mieux fait au service d’entreprendre réellement une pratique de pleine conscience parce que c’est dans l’expérience vécue que l’on apprend vraiment. De même, on pourrait étudier tous les aspects techniques et fonctionnels de la musculation et pourquoi c’est bon pour nous, mais si vous ne soulevez jamais de poids, il n’y a aucun avantage pour votre corps.

L’auteur fournit quatre pratiques et explique comment les exécuter et elle les intègre également dans un plan de quatre semaines pour que le lecteur soit ancré dans une pratique régulière. Les pratiques renforcent votre concentration cognitive (« Finding Your Flashlight »), votre conscience centrée sur le corps (« Body Scan »), la métacognition qui est la conscience de l’endroit où votre conscience est concentrée (« River of Thought ») et votre capacité à vous connecter avec soi et les autres (« Connection Practice »). Peak Mind est également très motivant et inspirera probablement même la personne la plus sceptique à l’essayer, et une fois que les avantages se feront sentir, il y aura plus de motivation pour continuer à pratiquer.

 

Vous pouvez également profiter de :
Intelligence émotionnelle : Résumé du livre de Daniel Goleman
error: