Se sentir connecté: Un exercice d’écriture pour favoriser la connexion et la bienveillance.

par | 29 Mai 2023

Temps requis
10 minutes. Essayez de faire cette pratique au moins une fois par semaine, en sélectionnant un exemple différent à chaque fois

Comment faire

Essayez de penser à un moment où vous avez ressenti un lien fort avec quelqu’un dans votre vie. Choisissez un exemple spécifique d’une expérience que vous avez eue avec cette personne où vous vous êtes senti particulièrement proche et connecté à elle.

Cela pourrait être un moment où vous avez eu une conversation significative, donné ou reçu un soutien, vécu une grande perte ou un grand succès ensemble, ou été témoin d’un moment historique ensemble.

Une fois que vous avez pensé à un exemple spécifique, passez quelques minutes à écrire sur ce qui s’est passé. En particulier, réfléchissez à la manière dont cette expérience vous a fait vous sentir proche et connecté à l’autre personne.

Pourquoi devriez-vous l’essayer

Les humains ont une forte envie d’être gentils, mais cette envie est généralement plus forte lorsqu’ils se sentent connectés aux autres. Pour aider à favoriser ce sentiment de proximité, cet exercice vous demande de penser à un moment où vous avez ressenti un lien fort avec une autre personne et de décrire l’expérience par écrit. La recherche suggère que réfléchir aux sentiments de connexion peut augmenter la motivation des gens à aider les autres, que ce soit en aidant un ami ou un étranger dans le besoin, en faisant du bénévolat ou en donnant de l’argent. Aider les autres peut, à son tour, augmenter le bonheur et améliorer les relations.

Pourquoi ça marche

Se sentir connecté aux autres est considéré comme un besoin psychologique fondamental. Lorsque les gens se sentent rejetés ou seuls, ils peuvent être plus susceptibles de se concentrer sur eux-mêmes et de s’efforcer de répondre à leurs propres besoins non satisfaits, plutôt que de répondre aux besoins des autres. Lorsque les gens se sentent connectés et pris en charge, en revanche, ils sont mieux à même de dépenser de l’énergie pour aider et prendre soin des autres.

En réfléchissant aux moments où vous avez ressenti une forte connexion avec les autres et en vous efforçant de cultiver davantage de ces expériences, vous alimentez votre volonté de pratiquer la gentillesse et la compassion.

Preuve que ça marche

Pavey, L., Greitemeyer, T., & Sparks, P. (2011). La mise en évidence de la parenté favorise les motivations et les comportements prosociaux. Bulletin de personnalité et de psychologie sociale, 37(7), 905-917.

Certains participants à l’étude ont évoqué un moment où ils ont ressenti un lien fort avec quelqu’un d’autre ; d’autres participants ont écrit sur un moment où ils se sont sentis particulièrement compétents ou autonomes. Comparativement à ceux des autres groupes, les participants qui ont réfléchi sur leur expérience de proximité ont signalé un plus grand sentiment de connexion et de préoccupation pour les autres. De plus, ils ont également signalé une intention plus forte d’adopter divers comportements altruistes au cours des six prochaines semaines, notamment donner de l’argent à des œuvres caritatives et faire tout leur possible pour aider un étranger dans le besoin.

Lorsqu’ils ont analysé les données de plus près, les chercheurs ont constaté qu’un plus grand désir d’être gentil dépendait du fait que les participants éprouvaient un plus grand sentiment de connexion avec les autres après avoir fait l’exercice d’écriture.

Vous pouvez également profiter de :
Enflammez votre créativité avec 550 invites de journal! (+PDF)
error: