8 façons de vous accepter

Apprendre à être d’accord avec toutes les parties de vous-même peut être difficile, mais avec un peu de pratique, vous pouvez apprendre l’art de l’acceptation de soi, avec ces 8 façons de vous accepter.

8 façons de vous accepter

 

Bien qu’il existe toujours des moyens de s’améliorer et de nous améliorer, en fin de compte, nous sommes qui nous sommes.

Après tout, qui n’a pas de bonnes qualités dont il est fier et des défauts dont il pourrait se passer ? Et nous connaissons chacun des succès ou des échecs à différents moments de notre vie.

Apprendre à vous accepter tel que vous êtes peut apporter paix et calme dans votre vie.

8 façons de vous accepter: la liste

  1. Pardonnez-vous
  2. Pratiquez l’auto-compassion
  3. Utilisez la conscience du moment présent et la pleine conscience
  4. Reconnaissez et aimez vos capacités
  5. Ignorez votre critique intérieur
  6. Connectez-vous avec des êtres chers qui vous apprécient
  7. Sortez des déceptions
  8. Prenez du recul sur vos limites

8 façons de vous accepter: différenciez l’estime de soi et l’acceptation de soi

L’estime de soi fait référence à la confiance en ses qualités et ses capacités. Une personne ayant une plus grande estime de soi peut se sentir digne d’expériences bonnes et positives et se sentir capable de gérer des situations difficiles.

Dans une étude de 2017 basée sur les données de 201 adolescents, les chercheurs ont observé que l’estime de soi d’une personne était liée au fait qu’elle présentait moins de symptômes d’anxiété, de dépression et de problèmes d’attention.

Alors que l’estime de soi et l’acceptation de soi sont liées, l’acceptation de soi fait référence à l’acte d’embrasser tous les aspects de soi – forces et faiblesses.

Vous pourriez y penser de cette façon : l’estime de soi est la qualité du carburant que vous utilisez, et l’acceptation de soi est la façon dont vous conduisez avec ce réservoir de carburant.

Pourquoi est-il si difficile de s’accepter ?

Dès notre naissance, notre place dans le monde est déterminée et fortement influencée par nos parents.

Cela leur donne beaucoup de pouvoir sur la façon dont nous nous comprenons et nous voyons. Par exemple, si votre soignant vous a encouragé, aimé et accepté, votre acceptation de soi sera souvent très différente de celle d’un enfant qui a vécu le contraire.

Lorsque nous commençons l’école, nous sommes mesurés par nos performances aux tests et en classe, ainsi que par notre assimilation à nos pairs. Tout cela peut contribuer à l’estime de soi et à l’acceptation.

Vous pouvez également profiter de :
Le pouvoir de guérison de l'amour inconditionnel

À mesure que nous vieillissons, les circonstances de la vie, les relations et la façon dont nous sommes traités par les autres peuvent influencer la facilité avec laquelle nous nous acceptons.

Il peut être difficile pour beaucoup d’entre nous de s’accepter si :

  • la diversité, l’équité et l’inclusion sont faibles là où vous vivez
  • le syndrome de l’imposteur a joué dans votre vie
  • vous avez adopté des comportements nuisibles qui ont eu des conséquences
  • un traumatisme a rendu difficile l’acceptation de votre passé ou de votre présent

Peu importe comment votre acceptation de soi a été façonnée jusqu’à présent, il existe des moyens pratiques de travailler à vous accepter, en ce moment, tel que vous êtes.

8 façons de vous accepter: par où commencer?

Il existe plusieurs façons de travailler sur l’acceptation de soi :

Essayez le pardon de soi
Si vous avez blessé des gens dans le passé ou agi d’une manière dont vous n’êtes pas fier, vous pardonner peut être difficile. Mais cela ne signifie pas que vous tolérez votre comportement. Au lieu de cela, cela signifie que vous acceptez ce que vous avez fait, prenez vos responsabilités et vous donnez la permission de passer à autre chose.

Une approche que certains thérapeutes utilisent pour aider les gens à pratiquer le pardon de soi comprend :

  1. la responsabilité
  2. le remords
  3. la restauration
  4. le renouvellement
  5. pratiquer l’auto-compassion

L’auto-compassion implique de se donner de la chaleur et de la compréhension pendant les moments difficiles ou lorsque vous vous sentez inadéquat.

Article connexe: Comment pratiquer le pardon de soi

Voici quelques façons de pratiquer l’auto-compassion :

  1. Parlez-vous comme vous le feriez avec un ami.
  2. Écrivez comment vous aimeriez vous aider.
  3. Mettez en perspective de votre situation.
  4. Engagez-vous dans des soins personnels tels que la méditation, l’exercice et une alimentation saine.
  5. Penchez-vous vers la pleine conscience

Bien que nous ne puissions souvent pas contrôler les circonstances de la vie, il est possible de se réveiller chaque jour et d’essayer de vivre plus consciencieusement.

Par exemple, chaque soir, vous pouvez essayer de créer un objectif pour le lendemain. Quelque chose d’aussi simple que de fixer une heure de réveil et de faire une promenade avant de travailler peut vous donner une direction.

Si vous souhaitez vous attaquer à un objectif plus important, comme trouver l’emploi de vos rêves, vous pouvez essayer d’ajouter la recherche d’emploi ou de mettre à jour votre CV au jour le jour.

Applaudissez vos capacités

Peut-être que vous faites une bonne tarte aux pommes ou que vos amis se tournent vers une oreille attentive. Ou peut-être êtes-vous un travailleur acharné ou avez-vous la main verte.

Vous pouvez également profiter de :
Qu’est-ce que le bien-être mental et pourquoi est-il important de l’entretenir ?

Quels que soient vos points forts, qu’ils soient petits ou grands, vous pouvez les écrire pour vous applaudir.

Chaque fois que vous êtes lent à voir ce qui est louable à votre sujet, vous pouvez lire la liste à haute voix.

Ignorez votre critique intérieur

Il est facile d’être votre pire critique et d’écouter vos pensées négatives.

Mais lorsque vous sentez l’autocritique arriver, vous pouvez essayer de la mettre en attente, de prendre du recul et de réfléchir à ce que vous diriez à un ami qui pense cela d’eux-mêmes.

Cultivez votre entourage

Il n’y a rien de tel que la famille et les amis en qui vous pouvez avoir confiance et partager vos pensées les plus profondes, vos préoccupations et vos histoires amusantes. S’entourer de personnes qui vous accueillent pour qui vous êtes est un excellent moyen de vous sentir accepté.

Des personnes partageant les mêmes idées peuvent également être trouvées dans des groupes de soutien en ligne ou des forums.

Faites le deuil et dépassez les aspirations insatisfaites

Lorsque vos espoirs et vos rêves ne se réalisent pas, il est facile de se sentir déçu. Cependant, se permettre d’être déçu est sain. Passer à autre chose lorsque vous êtes prêt peut également aider.

Vous pourriez essayer de commémorer l’effort de lutter pour cette vision dans la vie et de clore mentalement ce chapitre en faveur d’un nouvel objectif.

 

Résumons

Apprendre à accepter qui vous êtes peut être difficile, en particulier les parties de vous que vous pensez ne pas être les meilleures.

Si vous avez eu du mal à vous accepter dans le passé, sachez qu’il existe des moyens d’embrasser le présent, de prendre du recul sur le passé et d’aimer tout ce qui se trouve entre les deux.

Bien qu’il existe toujours des moyens de s’améliorer et de nous améliorer, en fin de compte, nous sommes qui nous sommes.

Après tout, qui n’a pas de bonnes qualités dont il est fier et des défauts dont il pourrait se passer ? Et nous connaissons chacun des succès ou des échecs à différents moments de notre vie.

Apprendre à vous accepter tel que vous êtes peut apporter paix et calme dans votre vie.

 

Ressources:
Babauta, L. (n.d.). 8 techniques for self-acceptance. Zen Habits. Retrieved from https://zenhabits.net/acceptance-techniques/
Berger, E. M. (1952). The relation between expressed acceptance of self and expressed acceptance of others. The Journal of Abnormal and Social Psychology47(4), 778-782.
Chamberlain, J. M., & Haaga, D. A. (2001). Unconditional self-acceptance and psychological health. Journal of Rational-Emotive and Cognitive-Behavior Therapy19(3), 163-176.
da Rocha Morgado, F. F., Campana, A. N. N. B., & Fernandes, M. D. C. G. C. (2014). Development and validation of the self-acceptance scale for persons with early blindness: The SAS-EB. PloS one9(9).
Fibel, B., & Hale, W. D. (1978). The Generalized Expectancy for Success Scale: A new measure. Journal of Consulting and Clinical Psychology46(5), 924-931.
Grieger, R. (2013). Unconditional self-acceptance: Be impeccable with yourself. Psychology Today. Retrieved from https://www.psychologytoday.com/us/blog/happiness-purpose/201302/unconditional-self-acceptance
Herald, M. (2015). What does self-acceptance mean to you? Emotionally Resilient Living. Retrieved from https://www.emotionallyresilientliving.com/what-does-self-acceptance-mean-to-you
Hussey, R. (2017). A guide to practicing acceptance, the game-changing habit. Art of Well Being. Retrieved from http://www.artofwellbeing.com/2017/11/08/acceptance/
Lancer, D. (2016). Substance abuse: The power of acceptance. Psych Central Library. Retrieved from https://psychcentral.com/lib/substance-abuse-the-power-of-acceptance/
Lukovski, Z. (2015). 15 great self esteem building activities & exercises for teens and adults. Enlightenment Portal. Retrieved from http://enlightenmentportal.com/development/self-esteem-building-activities/
Mearns, J. (1989). Measuring self‐acceptance: Expectancy for success vs. self‐esteem. Journal of Clinical Psychology45(3), 390-397.
Narcotics Anonymous World Services, Inc. (1985). Self-acceptance. Narcotics Anonymous. Retrieved from https://www.na.org/admin/include/spaw2/uploads/pdf/litfiles/us_english/IP/EN3119.pdf
Pillay, S. (2016). Greater self-acceptance improves emotional well-being. Harvard Health Publishing Blog. Retrieved from https://www.health.harvard.edu/blog/greater-self-acceptance-improves-emotional-well-201605169546
Rosenthal, M. (2015). The big myth about self-acceptance in recovery. Addiction.com Expert Blogs. Retrieved from https://www.addiction.com/expert-blogs/the-big-myth-about-self-acceptance-in-recovery/
Ryff, C. D. (1989). Happiness is everything, or is it? Explorations on the meaning of psychological well-being. Journal of Personality and Social Psychology57(6), 1069-1081.
Seltzer, L. F. (2008). The path to unconditional self-acceptance. Psychology Today. Retrieved from https://www.psychologytoday.com/us/blog/evolution-the-self/200809/the-path-unconditional-self-acceptance
Tartakovsky, M. (2016). Therapists spill: 12 ways to accept yourself. Psych Central. Retrieved from https://psychcentral.com/lib/therapists-spill-12-ways-to-accept-yourself/
Vasile, C. (2013). An evaluation of self-acceptance in adults. Procedia–Social and Behavioral Sciences, 78, 605-609.
Yahne, R. (2016). 8 affirmations for confidence and self acceptance. HuffPost Blog. Retrieved from https://www.huffingtonpost.com/rachael-yahne/8-affirmations-for-confid_b_10122734.html
Zatzick, D. F., & Johnson, F. A. (1997). Alternative psychotherapeutic practice among middle class Americans: I: Case studies and follow-up. Culture, Medicine and Psychiatry21(1), 53-88.

 

error: