Changez d’état d’esprit : 7 secrets pour pratiquer l’optimisme

Changez d'état d'esprit : 7 secrets pour pratiquer l'optimisme

 

Pratiquer l’optimisme est une façon de prendre soin du bien-être et de la santé mentale.

Si nous ne pratiquons pas les soins personnels de base, nous pouvons tout simplement nous épuiser. Nous serons incapables de décompresser ou de trouver des exutoires à nos facteurs de stress. Plus nous prenons soin de nous, plus nous aurons à donner. Comme le dit le dicton : « d’une tasse vide, nous ne pouvons pas verser ».

Pourquoi devriez-vous essayer de pratiquer l’optimisme

Nous avons tous tendance à ruminer des choses qui ont mal tourné dans nos vies – une erreur que nous avons commise au travail, une soirée qui ne s’est pas déroulée comme prévu. Nous pourrions même y penser si souvent que nos vies semblent remplies de ces mésaventures et déceptions. Cependant, trop se concentrer sur eux peut assombrir nos vies et même être associé à des pensées dépressives.

Regarder du bon côté même lorsque les choses tournent mal est un élément clé de l’optimisme, que la recherche associe à des taux de dépression plus faibles, à une meilleure capacité à faire face au stress et à une plus grande satisfaction relationnelle, entre autres avantages. Beaucoup d’entre nous ont tendance à regarder du bon côté trop rarement, pas trop souvent. Cet exercice est conçu pour vous aider à atteindre un équilibre plus sain.

Pourquoi pratiquer l’optimisme marche

Regarder le bon côté de la vie en général, ou d’une mauvaise situation en particulier, peut augmenter le bonheur en renforçant votre estime de soi, en vous motivant à poursuivre vos objectifs et en améliorant votre plaisir de vivre. Faire régulièrement l’exercice de la positivité peut vous aider à prendre l’habitude de reconnaître les aspects positifs de votre vie et de voir les avantages des situations difficiles plutôt que de vous focaliser sur les inconvénients. Avec une pratique répétée, vous constaterez peut-être qu’il est plus naturel de regarder du bon côté, même face à des difficultés dans votre vie.

Vous pouvez également profiter de :
Découvrez votre chemin de vie idéale grâce à la tenue d'un journal !

Preuve que ça marche

Sergent, S., & Mongrain, M. (2014). Une intervention d’optimisme en ligne réduit la dépression chez les personnes pessimistes. Journal de consultation et de psychologie clinique, 82(2), 263-274.

Après avoir effectué quotidiennement pendant trois semaines les exercices de découverte des points positifs et de visualisation des objectifs, les gens ont signalé un plus grand engagement dans la vie et moins de pensées négatives qu’auparavant. Ceux qui avaient tendance à être pessimistes ont particulièrement bénéficié des exercices et ont montré moins de symptômes dépressifs par la suite. Ces effets semblaient s’estomper deux mois plus tard, ce qui suggère qu’il est utile de répéter cette pratique périodiquement.

Qui a essayé de pratiquer l’optimisme?

Les participants à l’étude de 2014 sur comment pratqieur l’optimisme étaient tous des anglophones d’Asie, du Canada et des États-Unis, d’ascendance principalement européenne ou asiatique. Environ 65 % des participants étaient des femmes et 85 % avaient reçu au moins quelques études postsecondaires.

Des recherches supplémentaires ont engagé des membres d’autres groupes :

Les participants au Canada de tous les sexes, âges et niveaux d’éducation ont amélioré leur bien-être après avoir pratiqué l’optimisme.
Les gens de la classe ouvrière au Canada ont également bénéficié de la pratique de l’optimisme. Les participants étaient pour la plupart des femmes, blanches, chrétiennes et très instruites.
Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si, et comment, l’impact de cette pratique s’étend à d’autres groupes et cultures.

Temps requis pour pratiquer l’optimisme

10 minutes par jour pendant trois semaines

Fréquence : 1x/jour

Pratiquer l’optimisme: comment faire

Pour commencer à pratiquer l’optimisme, énumérez cinq choses qui vous donnent l’impression que votre vie est agréable, enrichissante ou utile en ce moment. Ces choses peuvent être aussi générales que « être en bonne santé » ou aussi spécifiques que « boire une délicieuse tasse de café ce matin ». Le but de cette première étape est de vous aider à passer à un état d’esprit positif sur votre vie en général.

Vous pouvez également profiter de :
Se sentir connecté: Un exercice d'écriture pour favoriser la connexion et la bienveillance.

Ensuite, pensez à la dernière fois où quelque chose ne s’est pas passé dans votre sens, ou quand vous vous êtes senti frustré, irrité ou contrarié.

En quelques phrases, décrivez brièvement la situation par écrit.

Ensuite, énumérez trois choses qui peuvent vous aider à voir le bon côté de cette situation. Par exemple, vous avez peut-être manqué votre bus ce matin. Trois façons de voir le bon côté de cette situation pourraient être :

1. Même si vous avez raté le bus, vous avez fait de l’exercice en courant pour l’attraper.

2. Vous avez la chance de vivre dans une ville où il y avait un autre bus à peine 10 minutes plus tard, ou où les bus circulent de manière fiable.

3. Dans dix ans, vous ne vous souviendrez probablement pas de ce qui s’est passé ce matin.

Pratiquer l’optimisme: mise en oeuvre

Considérez et écrivez sur les résultats positifs d’un bouleversement ou d’un défi dans votre vie, par exemple. Qu’avez-vous appris de cet échec ? Qui avez-vous rencontré? Où êtes-vous allé? Revenez et faites cela trois fois de plus cette semaine.

Pour plus

Découvrez la pratique de visualisation des objectifs, qui a été développée et étudiée en tandem avec cette pratique de l’optimisme.

Lire aussi: Comment transformer votre vie en développant et en entretenant un état d’esprit positif.


Sources

Myriam Mongrain, Ph.D., York University

Références

 

error: