L’écoute inconsciente contre l’écoute consciente

L’écoute inconsciente contre l’écoute consciente

L’écoute consciente se produit lorsque nous écoutons l’autre personne avec une conscience ouverte et sans jugement.

L’écoute consciente implique la pratique d’amener une pleine conscience d’instant en instant, du message de l’orateur. L’écoute consciente se produit lorsque nous écoutons l’autre personne avec une conscience ouverte et sans jugement. Nous abandonnons toutes nos pensées, nos idées, nos opinions et nos croyances et nous écoutons simplement l’autre personne. L’écoute consciente vient du calme intérieur et d’un état de conscience présent. À première vue, l’écoute attentive peut sembler
facile. Cependant, nous échouons souvent à écouter attentivement. Plutôt que d’être présent en ce moment, on se surprend à penser au futur ou au passé en écoutant.

Plutôt que de se concentrer sur la conversation uniquement, nous vérifions nos téléphones en même temps. Au lieu d’écouter d’une manière ouverte et sans jugement, nous jugeons l’autre sur la base de nos croyances. Nous « écoutons » souvent les autres tout en pensant à la façon dont nous allons répondre à cette personne.

5 Principaux ingrédients de l’écoute consciente
L’écoute consciente implique les éléments clés suivants :
1- La mise au point unique
Arrêtez de faire autre chose. Faites de la conversation le principal centre d’attention.
2- La mise au point sur le moment présent
Définissez votre intention d’écouter avec toute votre attention.
Plutôt que de penser au passé ou au futur, soyez présent dans cette conversation ici, maintenant.
3- La connection
Regardez la personne dans les yeux lorsqu’elle parle.
Écoutez ce que la personne dit et comment elle le dit.
Prévoyez de l’espace pour que la personne puisse parler librement.
4- L’absence de jugement
Essayez de prendre conscience de vos jugements et laissez-les aller autant que vous le pouvez. Juger c’est plutôt penser qu’une écoute profonde et ouverte.
5- La réorientation
Remarquez quand vous êtes distrait pendant la conversation (par des pensées ou des sons). Laissez-les partir et redirigez votre attention à la conversation.

Références
■ Shafir, R.Z. (2003). The Zen of listening: Mindful communication in the age of distraction.
Quest Books.
■ Shafir, R.Z. (2008). Mindful listening for better outcomes. In S. Hick (Ed.), Mindfulness
and the therapeutic relationship (pp. 215-231). Guilford.
 
Vous pouvez également profiter de :
Pourquoi écrire? Bâtir des relations de qualité

 

error: