10 exercices pour guérir votre enfant intérieur - 1920 pixels - 1280 pixels

Les exercices pour guérir votre enfant intérieur vous apprennent à devenir parent et à nourrir votre enfant intérieur blessé.

Les premières expériences douloureuses restent souvent en nous jusqu’à l’âge adulte – qu’il s’agisse d’être réprimandé par un enseignant, ou rejeté par des camarades de jeu, ou de vivre un traumatisme infantile. Vous pourriez même vous sentir «coincé» à l’âge du traumatisme, incapable de passer à autre chose émotionnellement si vous ne vous attelez pas à traiter votre passé.

&nbsp

Avant de poursuivre votre lecture, nous avons pensé que vous aimeriez peut-être télécharger gratuitement nos 101 invites de travail de l’ombre. Ces exercices basés sur la science vous aideront à libérer votre lumière intérieure.

 

Ces exercices l’enfant intérieur vous apprennent à devenir parent pour vous-même.

Le travail intérieur de l’enfant est le processus de re-parentalité des » petits « qui ont été négligés, maltraités, abandonnés, etc. pendant l’enfance ».

« C’est pendant les années de formation de l’enfance – de 0 à 9 ans – que nous apprenons les émotions, la sécurité et qui nous sommes dans le monde et nouons des liens. »

Lorsqu’une expérience semble dangereuse à cet âge et qu’aucun adulte n’intervient pour offrir du réconfort, la douleur et la honte peuvent persister pendant des années. Les exercices de l’enfant intérieur sont un moyen d’accéder à ce moi plus jeune et de lui offrir le confort dont il avait besoin mais auquel il n’avait pas accès à l’époque.
&nbsp

10 Exercices pour guérir votre enfant intérieur

1. Reconnaissez votre enfant intérieur
Votre enfant intérieur n’est pas une « personnalité enfantine ». C’est plutôt la partie de votre subconscient qui a vécu et se souvient encore des moments et des émotions de votre enfance, bonnes et mauvaises.

Surtout, votre enfant intérieur se sent plus en sécurité quand il sait que vous faites attention à lui. Il peut être utile de simplement le  reconnaître, de lui rappeler que vous vous souciez d’eux et de leur envoyer votre amour.

2. Serrez-vous tous les jours
Même si l’esprit conscient n’a pas les mots pour en parler, le corps se souvient des traumatismes. Un toucher physique de soutien peut vous aider à apaiser votre enfant intérieur.

Tenir votre enfant intérieur peut lui apporter du réconfort. Tenez-vous bien et laissez les larmes couler – ou, tout aussi puissant, souriez grand et sachez que la guérison est en cours. Vous pouvez essayer de faire cela pendant 3 minutes par jour.

Vous pouvez également essayer le câlin papillon, un exercice d’auto-apaisement conçu pour aider les gens à gérer les traumatismes. Les thérapeutes en traumatologie utilisent cette technique dans la thérapie de désensibilisation et de reprogrammation des mouvements oculaires.

Pour pratiquer le câlin papillon :

  • Croisez vos mains sur votre torse
  • Reliez vos pouces ensemble pour former le corps du papillon
  • Positionnez vos doigts juste en dessous de vos clavicules
  • Tapotez votre poitrine en alternant le mouvement de vos mains – tapotez avec votre main gauche, puis votre main droite
  • Prenez des respirations lentes et profondes et observez doucement vos pensées et vos sentiments sans jugement.
Vous pouvez également profiter de :
Nourrissez-vous de nature: une pratique de gratitude

Article connexe: 4 façons par lesquelles les calins sont puissants pour votre santé.

3. Imaginez un moment d’enfance heureux
Vous ramener à des souvenirs sûrs et calmes peut vous aider à vous apaiser lorsque vous vous sentez dépassé.

Pouvez-vous vous souvenir des moments les plus heureux de votre enfance ? C’était peut-être faire des biscuits avec votre grand-mère ou aller au zoo. Passez quelques minutes à vous souvenir de ce que vous avez ressenti – les images, les sons, les odeurs et les sentiments.

Remarquez ce que vous ressentez dans votre corps lorsque vous ressentez ce sentiment de sécurité.

Si vous ne vous souvenez pas d’un moment heureux, il est également efficace d’en imaginer un. Qu’auriez-vous aimé vivre ? Prenez votre enfant intérieur par la main et allez-y ensemble.

4. Travail du miroir
Les constructions négatives, telles que » je n’ai pas d’importance « ou » je ne suis pas assez bon « , sont souvent formées dans l’enfance à la suite de mauvais traitements / abus au cours de ces années.

Le travail du miroir peut vous aider à aller au-delà de ces récits et à développer une connexion aimante avec vous-même.

Il est recommandé de se regarder profondément dans le miroir chaque jour et de faire une puissante déclaration de guérison, telle que :

  • « Je compte. »
  • « Ce que je veux compte. »
  • « Je ne resterai pas silencieux. »

Article connexe: Connaissez-vous la méditation du miroir, un outil de découverte de soi?

5. Pratiquez l’auto-compassion
Ce n’est pas toujours facile d’être gentil avec soi-même. Si vous avez tendance à vous juger durement, pratiquer l’auto-compassion peut vous aider à améliorer votre relation avec vous-même.

Les recherches de Kristin Neff, PhD – une experte de premier plan en matière d’auto-compassion – suggèrent qu’être plus gentil avec vous-même peut réduire l’anxiété, le stress et la dépression.

Le site Web du Dr Neff propose des exercices d’auto-compassion gratuits pour vous aider à démarrer, notamment :

– le journal intime
– le monologue intérieur positif
– la méditation d’auto-compassion
– défier votre critique intérieur

Article connexe: Comment commencer facilement un journal d’auto-compassion?

6. Écrivez une lettre à votre enfant intérieur
La journalisation a des avantages pour la santé mentale et peut également être considérée comme un travail d’enfant intérieur. Essayez d’écrire une lettre à votre « petit » offrant les mots de soutien dont vous aviez besoin dans l’enfance.

Ne retardez plus ce dont vous avez besoin. Énoncez les mots dans votre journal et lisez-les à haute voix. Lisez les mots que vous auriez aimé entendre avec amour, gentillesse et compassion.

Si vous êtes droitier, utilisez votre main gauche (ou vice versa) pour laisser votre enfant intérieur s’exprimer avec une histoire ou une image. Vous pouvez également converser avec votre enfant intérieur en alternant entre votre main droite et votre main gauche.

Vous pouvez également profiter de :
7 façons de cultiver l’amour de soi

Cette technique de la main non dominante est explorée en profondeur dans le livre classique « The Creative Journal » de Lucia Capacchione. Il contient plus de 50 invites pour vous aider à libérer vos sentiments, à explorer vos rêves et à résoudre des problèmes.

7. Identifiez vos déclencheurs émotionnels
Qu’est-ce qui vous rend instantanément bouleversé, en colère ou craintif ? Pouvez-vous les retracer à des expériences négatives dans l’enfance ? Peut-être que votre père ne vous a jamais vraiment écouté, alors maintenant vous vous sentez rejeté lorsque votre partenaire est trop occupé pour y prêter attention.

Lorsque vous identifiez l’origine de cette douleur, rassurez votre enfant intérieur en lui disant qu’il est en sécurité, aimé et entendu.

Article connexe: Le Guide complet 2023 du contrôle de la colère.

8. Prenez le temps de jouer
Essayez de passer du temps à faire ce que vous aimiez faire quand vous étiez enfant.

Sortez les livres de coloriage, écoutez de la musique, jouez avec de l’argile, écrivez une histoire, courez pieds nus dans l’herbe ou regardez un vieux dessin animé. L’important est de se sentir à nouveau créatif et inspiré.

Le jeu fait partie de nos horaires d’enfance, mais le jeu à l’âge adulte est tout aussi important.

9. La méditation intérieure du nourrisson
En général, la pratique régulière de la méditation peut aider les gens à guérir de traumatismes passés. Les recherches de 2017  suggèrent qu’elle peut réduire le stress et les effets des traumatismes de l’enfance et améliorer les résultats de santé à l’âge adulte.

La méditation intérieure du nourrisson est une méditation puissante développée par John Bradshaw, le pionnier du travail sur l’enfant intérieur et auteur du livre « Homecoming ». Dans cette méditation, vous revenez en arrière pour récupérer votre moi infantile et vous ramener « à la maison ».

10. Continuez à vous renseigner
Il existe de nombreux livres et ressources en ligne pour vous aider dans votre voyage d’enfant intérieur. Comme mentionné ci-dessus, « Homecoming » de John Bradshaw est un classique sur la guérison de votre enfant intérieur.

« Guérir les moi fragmentés des survivants de traumatismes : surmonter l’auto-aliénation interne » par Janina Fisher, PhD, offre un aperçu de la façon dont les traumatismes affectent l’enfant et l’adulte, ainsi que des moyens de guérir les parties intérieures blessées de vous-même.

Ces techniques simples à domicile peuvent aider à soutenir le travail plus approfondi que vous effectuez avec un thérapeute lors d’une séance, ou vous pouvez commencer à reconstruire votre sens de soi tout seul, en sachant dire: «Je suis assez» ou «Je compte».

Un message à retenir

Nos souvenirs d’enfance peuvent être fascinants et façonner nos croyances, nos émotions, nos pensées et notre comportement à l’âge adulte.

Vous pouvez également profiter de :
Pourquoi écrire? Bâtir des relations de qualité

Même si nous n’avons aucun contrôle sur ce qui s’est passé dans notre passé, nous pouvons trouver des moyens de gérer la douleur provenant de notre enfant intérieur blessé.

Maintenir notre bien-être mental nécessite une relation positive avec nous-mêmes et la gestion de notre système d’attachement interne. Être entendu et compris peut nous aider à découvrir et à évaluer de manière plus positive notre histoire de vie, à nourrir notre enfant intérieur et à trouver une façon plus positive d’établir des relations avec nous-mêmes.

Méditer, revisiter notre passé, confronter nos défenses, reconnaître les déclencheurs actuels, tenir un journal et définir ce qui est acceptable sont autant de techniques utiles. Notre objectif devrait être de reconnaître notre passé avec compassion et gentillesse tout en cherchant à reprendre conscience et à reprendre le contrôle de notre présent.

Cet article présente l’idée de la guérison intérieure de l’enfant, et d outils qui peuvent aider autant en thérapie ou lorsque vous parcourez le chemin de la guérison émotionnelle seul. Essayez-les pour établir un lien plus profond avec qui vous êtes maintenant et commencer à guérir l’enfant qui est en vous.

Nous espérons que vous avez apprécié la lecture de cet article. N’oubliez pas de télécharger gratuitement nos 101 invites de travail de l’ombre.

Références:
  • Berlinger, J. (Director). (2016). Tony Robbins: I am not your guru. Netflix.
  • Jackman, R. (2020). Healing your lost inner child: How to stop impulsive reactions, set healthy boundaries and embrace an authentic life. Practical Wisdom Press.
  • McDonald, M. (2019). The inner child workbook. Author.
  • Raypole, C. (2021). 8 tips for healing your inner child. Healthline. Retrieved February 21, 2022, from https://www.healthline.com/health/mental-health/inner-child-healing
  • Shapiro, S. L. (2020). Rewire your mind: Discover the science + practice of mindfulness. Aster.
  • Sjöblom, M., Öhrling, K., Prellwitz, M., & Kostenius, C. (2016). Health throughout the lifespan: The phenomenon of the inner child reflected in events during childhood experienced by older persons. International Journal of Qualitative Studies on Health and Well-being11(1), 31486.
  • Utley, A., & Garza, Y. (2011). The therapeutic use of journaling with adolescents. Journal of Creativity in Mental Health6(1), 29–41.
  • Whitfield, C. L. (1987). Healing the child within: Discovery and recovery for adult children of dysfunctional families. Health Communications.
  • Williams, M., & Penman, D. (2016). Mindfulness: A practical guide to finding peace in a frantic world. Joosr.

 

error: