Pourquoi écrire? Ecrire pour la pleine conscience - 1280 pixels - 857 pixels

Pourquoi écrire? Ecrire pour développer la conscience en soi. Dans cet article, découvrez 7 exercices de journalisation pour vous aider à écrire pour la pleine conscience.

Ecrire pour la pleine conscience: de quoi s’agit-il?

La journalisation existe depuis des décennies comme moyen d’écrire nos pensées, de garder une trace des événements ou simplement de noter des souvenirs pour ne pas oublier. Des études scientifiques ont montré que la journalisation est un outil puissant pour favoriser et promouvoir la résilience, augmenter la motivation et la conscience de soi et atteindre la pleine conscience. Cela nous permet d’être dans le moment présent, de surmonter des émotions difficiles, de reconnaître nos sentiments avec douceur et d’acquérir la clarté nécessaire pour prendre des décisions rationnelles.

Ecrivez vos sentiments, vos pensées et vos émotions. La journalisation n’est pas une taille unique, et il existe plusieurs façons de nous connecter avec nous-mêmes et d’approfondir notre pratique de la pleine conscience grâce à la journalisation.

 

7 exercices de journalisation pour devenir plus conscient de soi

Voici quelques exercices de journalisation que j’ai trouvés bénéfiques, et que j’aime recommander :

1- Écrivez votre histoire personnelle.

Le fait d’écrire sur soi, vos obstacles et vos réalisations vous aidera à accroître votre conscience de vous-même. Si vous débutez dans la journalisation, écrire votre histoire personnelle est un excellent point de départ.

2- Décomposez vos objectifs les plus importants.

Cette pratique est un excellent moyen de rester présent tout en regardant vers l’avenir. Lorsque nous écrivons nos intentions ou nos objectifs, nous voulons nous concentrer sur ce que nous souhaitons voir par nous-mêmes et sur les étapes nécessaires pour nous y emmener. La pratique consistant à écrire des objectifs ou des étapes plus petits est ce qui vous aide à rester dans le moment et attentif à ce qui se passe en vous. Au moment où nous écrivons, nous voulons nous demander : « Comment cet objectif ou cette intention me fait-il ressentir ? » de sorte que nous attirons intentionnellement l’attention sur nos émotions et que nous travaillions à travers elles. Cette clarté émotionnelle libère de l’énergie pour nous aider à réaliser ce que nous nous sommes fixé.

Vous pouvez également profiter de :
10 méthodes de journalisation pour les débutants
3- Tenez un journal de gratitude.

Ce type de journalisation peut nous aider à voir le côté positif des choses, en particulier dans les situations où nous sommes constamment confrontés à des pensées négatives. En général, faire de la gratitude une partie de notre vie offre de nombreux avantages soutenus par la recherche, et la journalisation de la gratitude est un excellent moyen de les expérimenter. En écrivant sur ce pour quoi nous sommes reconnaissants, nous apportons des pensées positives à notre esprit, ce qui à son tour augmente notre confiance en soi, notre amour-propre et notre estime de soi.

4- Essayez-vous à la journalisation artistique.

Si l’écriture n’est pas votre truc, ce qui est parfois vrai pour certains, vous exprimer par le biais de gribouillages, de coloriages, de collages découpés dans des magazines ou d’une autre forme d’art visuel ou tactile est un excellent moyen d’adapter votre pratique de journalisation et d’exprimer votre créativité à travers un lentille consciente. J’ai été impressionnée par les bienfaits de cette pratique. Cela m’a aidé à vider mon esprit lorsque je n’étais pas capable de mettre des mots sur mes sentiments, surtout si mon esprit était encombré de pensées négatives.

5- Démêlez vos pensées grâce aux invites de journalisation.

Souvent, notre esprit est tellement submergé que nous ne savons pas par où commencer pour exprimer ce que nous ressentons. Des invites telles que « Qu’est-ce que je pense en ce moment ? » ou « Comment mon corps se sent-il quand je pense cela? » sont un excellent moyen de nous aider à ouvrir notre esprit et à travailler intentionnellement sur les pensées ou les sentiments que nous éprouvons. Voici quelques instructions simples à explorer par vous-même.

Vous pouvez également profiter de :
37 questions d'introspection pour vous libérer
6- Allez vers l’intérieur avec une écriture réfléchie.

Nous pourrions considérer cela comme la forme d’écriture de journal « Cher journal », avec une certaine attention intentionnelle ajoutée. Avec cette technique, nous écrivons des choses qui se sont passées pendant la journée, comment nous nous sommes sentis, comment notre corps s’est senti, ce que nous pensions ou comment nous avons réagi à des situations.

Cette forme de journalisation nous aide à écouter notre dialogue intérieur, à traiter les émotions et les situations. Il est important de noter que ce type de journalisation n’a pas besoin de se produire tous les jours. Il y a des jours où vous n’avez pas le temps d’écrire, mais chaque fois que vous avez besoin d’exprimer ce que vous ressentez, votre journal est là pour vous. Ce type de journalisation ne doit pas non plus être uniquement axé sur les situations négatives. Il est important de souligner également les événements positifs et comment nous nous sommes sentis ou avons réagi pendant ces moments.

7- Libérez les émotions stressantes avec un « vide de mots ».

Cette pratique est celle que j’ai trouvée la plus utile pour soulager le stress. Le « vide mots » est exactement ce à quoi cela ressemble : écrire tout ce qui vous vient à l’esprit. Il n’y a aucune logique derrière cela. Cela m’a été très bénéfique lors de moments de rage, de colère ou de crises de larmes. J’ai trouvé que ce type d’écriture était excellent pour réduire le jugement de soi et augmenter le calme.

Le dernier mot sur la journalisation : trouvez ce qui fonctionne pour vous ! Bien que la journalisation quotidienne soit encouragée, elle n’est pas obligatoire pour être efficace. Toute fréquence de journalisation, qu’elle soit quotidienne, hebdomadaire ou au besoin, est toujours bénéfique, pourvu qu’elle soit régulière. Votre pratique de journalisation peut également être une combinaison de toutes les formes ci-dessus. Vous pouvez combiner avec bonheur la journalisation artistique, la rédaction de mots, et la journalisation réflexive.

Vous pouvez également profiter de :
Comment pratiquer la pleine conscience: 3 pratiques-clés

La journalisation a une apparence et une sensation différentes pour tout le monde, et ce n’est pas grave. Il n’y a pas de règle fixe à suivre. Peu importe la forme que vous utilisez ou la manière dont vous exprimez vos pensées, vos sentiments ou vos expériences, la journalisation peut vous aider à prendre conscience du moment présent et à calmer votre esprit. En cultivant une forme d’expression de soi sans jugement, la tenue d’un journal conscient nous permet d’apprécier les moments de perspicacité et d’être gentil avec nous-mêmes lorsque les choses deviennent chaotiques ou difficiles. J’espère que votre pratique de l’écriture vous aidera à vous ressourcer, afin d’affronter et de surmonter les adversités avec clarté.


Le Journal d’introspection LIBERTÉ:

Des invites d’autoréflexion et d’introspection pour la liberté de mieux se connaître.

Un outil unique pour sortir des schémas négatifs des pensées automatiques et des images de l’enfance pour s’engager dans une vision digne de sa vie.

Le journal d'introspection Liberté - 1500 pixels - 2036 pixels

error: